Golf Sud : Banda Dabo de la bande à Ino retourne en prison après 18ans passé au trou

Joli coup de filet des limiers de la Sureté urbaine et de Golf-Sud qui ont mis hors état de nuire un des redoutés lieutenants de la bande à Alex Ino. Il s’agit du repris de justice Banda Dabo.

Élargi de prison en 2015, Dabo, 60 ans, a mis sur pied son propre gang, signataire du cambriolage des agences de la Boa de Yeumbeul et Ouest-Foire. Il est tombé le 12 septembre dernier, à Golf Sud, au terme d’une fusillade entre la police et son gang qui tentait de cambrioler une structure financière.

A 60 ans, Banda retourne en prison, après 18 ans passés au trou. Chasser le naturel, il revient toujours au galop. L’adage sied au vécu tumultueux du repris de justice, Banda Dabo, dont la vie, quasiment consacré à la grande délinquance urbaine, à été jalonnée de plusieurs séjours carcéraux.

Sa spécialité, le vol commis la nuit, en réunion, avec violence, usage d’armes et moyen de locomotion. Une marque de fabrique qui a facilité son adhésion dans le légendaire gang des plus célèbres délinquants du pays, la bande à Alex -Ino.

En compagnie de ces délinquants redoutés qui ont dicté leur loi à la fin des années 90 et courant 2000, Banda Dabo qui passait pour l’un des plus redoutés maillons de la bande, a connu le même destin judiciaire que les autres membres.

Attrait devant une chambre criminelle, (cour d’Assises, à l’époque), il a été condamné aux travaux forcés à perpétuité. Revue, sa peine sera plafonnée à 20 ans de travaux forcés. En prison , il fait amende honorable et bénéficie d’une remise de peine.

Et après 18 ans au trou, Banda Dabo sera élargi en 2015 nous informe l’observateur.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*