Guerre commerciale: Trump double la mise et menace Pékin de 100 milliards de taxes en plus

Donald Trump a signé un décret imposant de nouvelles taxes sur les importations chinoises le 22 mars 2018. — Evan Vucci/AP/SIPA

Le bras de fer continue. Donald Trump a frappé fort jeudi en menaçant d’imposer 100 milliards de dollars de nouvelles taxes douanières sur les importations chinoises en riposte aux mesures de rétorsion annoncées par Pékin et au risque de déclencher un conflit commercial à l’issue incertaine.

« J’ai demandé au ministère du Commerce d’examiner si 100 milliards de dollars supplémentaires de tarifs douaniers seraient adaptés en application de l’article 301 (sur la propriété intellectuelle) et, dans ce cas, d’identifier les produits sur lesquels ils pourraient être imposés », a indiqué le président américain dans un communiqué. Même s’il a clairement décidé de faire monter la pression d’un cran en répondant du tac au tac à Pékin, il ne s’agit pour l’instant que de menaces.

« Actions déraisonnables »

« Le président Trump propose une réponse appropriée à la récente menace de la Chine d’imposer de nouveaux tarifs douaniers. Après une enquête détaillée, nous avons trouvé des preuves irréfutables que les actions déraisonnables de la Chine menaçaient l’économie américaine », a indiqué le représentant américain au commerce (USTR).

« Les économies dans le monde entier – y compris l’économie chinoise – profiteraient de l’application en Chine de politiques qui récompenseraient réellement le dur labeur et l’innovation plutôt que de poursuivre ses politiques qui distordent le secteur vital de la haute-technologie », a ajouté l’USTR dans son communiqué. « Malheureusement, la Chine a choisi de répondre par des menaces d’imposer des taxes injustifiées sur des milliards de dollars d’exportations américaines, y compris nos produits agricoles. Ces mesures feraient sans aucun doute encore plus de mal aux travailleurs, agriculteurs et entreprises américains », a poursuivi l’USTR.

Les Bourses inquiètes

En réponse à la publication mardi par l’administration Trump d’une liste provisoire de produits importés de Chine susceptibles d’être soumis à de nouveaux droits de douane, Pékin a répliqué avec une liste visant des produits américains plus stratégiques dont le soja, l’automobile et l’aéronautique pour un montant équivalant aux premières mesures annoncées mardi par Washington : 50 milliards de dollars.

La perspective d’un conflit commercial en bonne et due forme inquiète les investisseurs et les cours de Bourse en ont pâti ces dernières semaines, en jouant aux montagnes russes.

20minutes.fr

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*