Guerre impérialiste en Syrie: La Russie joue le béton…

syrieD’après un think tank américain la Russie bloque, empêche toute intervention étrangère en Syrie
Un think tank américain dit que la Russie a renforcé sa présence militaire en Syrie afin de bloquer et de repousser toute intervention militaire possible par d’autres pays contre le gouvernement central de Damas.
L’entreprise de renseignement texane Stratfor Global Intelligence, alias la CIA de l’ombre, a récemment publié une brève analyse au sujet de la présence militaire russe dans ce pays arabe déchiré par la guerre, affirmant que l’abattage du bombardier russe Su-24 en Syrie par les chasseurs turcs en Novembre dernier n’avait pas fait que rendre plus amères les relations entre Moscou et Ankara, verrouillant les deux protagonistes en une guerre des mots continuelles, mais que cela donna aussi une raison à la Russie de “construire ses capacités de défense anti-aérienne en Syrie.”
La Russie a noté les rapports d’une possible intervention militaire directe en Syrie de la Turquie et de l’Arabie Saoudite flanqués des Emirats Arabes Unis, elle a donc “renforcé son système de défense anti-aérienne afin d’empêcher d’autres pays d’entrer dans le conflit syrien” et elle a “commencé à utiliser à la mi-janvier des avions A-50 de contrôle et d’alerte, qui donnent une meilleure vision des choses et renforce l’efficacité aérienne sur tout le pays.”
Le think tank a ajouté qu’Ankara et Ryad pensent depuis longtemps à expulser le président syrien Bachar al-Assad “mais que toute tentative de soutenir unilatéralement les rebelles avec leurs propres moyens serait affrontée par des systèmes de défenses anti-aériennes russes sophistiquées et très efficaces.”

L’analyse qui est accompagnée de quelques images satellites d’un renforcement de la puissance aérienne sur la base aérienne russe de Bassel al-Assad dans la province syrienne du nord-ouest de Lataquié, affirme également qu’après l’incident qui vit la disparition du bombardier russe SU-24, des super-jets chasseurs multifonctions Su-34 ont été vus transportant des missiles air-air R-27.

De plus, des systèmes avancés de missiles sol-air, incluant des Buk et des S-400, 4 super chasseurs Su-35 et un système combiné de défense anti-aérienne missiles/canons Pantsyr-S2 nouvellement construit, ont aussi été ajoutés à l’arsenal russe en Syrie.

L’analyse conclut que la Russie serait capable d”empêcher les efforts de guerre de ceux s’opposant à Assad”, et même les Etats-Unis et leurs alliés ont du mal à cibler les “forces loyalistes avançant vers les positions rebelles” car leurs opérations seraient sérieusement “tempérées” par le soutien aérien actif russe.
Sur une requête officielle du gouvernement syrien, la Russie a commencé à conduire des raids aériens contre les groupes terroristes takfiristes de l’EIIL/Daesh et leurs positions ainsi que contre d’autres groupes terroristes en Syrie, ce depuis le 30 Septembre 2015. Depuis lors, les opérations ont tué des centaines de terroristes de Daesh et de militants soutenus par l’occident en leur infligeant de sérieux dommages matériels.
Les militants sponsorisés par l’étranger (NdT: USA, Turquie, Arabie Saoudite, Qatar, Jordanie, Israël, France, Grande-Bretagne) ont commencé les troubles en Syrie en Mars 2011. Ces troubles ont pris les vies de plus de 260 000 personnes et ont déplacé près de la moitié de la population du pays.
url de l’article original:

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

https ://resistance71.wordpress.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*