Haïdar, Cetud et 3D saisissent la justice : Thiaroye-Sur-Mer dans un filet de plaintes

Les émeutes de Thiaroye sont loin de connaître leur épilogue. Malgré l’appel au calme, les autorités ont décidé de tirer cette affaire au clair pour situer les responsabilités. Le Cetud et 3 D ont décidé de porter plainte pour destruction de biens appartenant à autrui.

Le ministre de la Pêche et des affaires halieutiques, Aly Haïdar, est aussi sorti de sa réserve pour remettre les choses à l’endroit et annoncer des sanctions judiciaires à la hauteur des fautes commises.

«Je pense qu’il y a eu une action préméditée. Parce que quand les agents sont allés pour enlever le filet, c’est là où ils étaient abordés par une dizaine de pirogues dans lesquelles il y avait des gens armés. Ça veut dire qu’ils étaient préparés à une action de violence.

C’était prémédité. Ils ont molesté, brutalisé les agents de l’Etat ; ils les ont même amenés jusqu’à Thiaroye où ils les ont encore brutalisés ; ils ont brûlé la seule pirogue de la direction des Pêches ; ensuite, ça n’a pas suffi.

Le lendemain, la marine qui avait décidé de faire des tours de surveillance a eu maille à partie avec eux. Et comme ils étaient énervés, ils sont venus dans ma maison ; ils ont pris mon bateau et l’ont aussi brûlé. Je pense que ce sont des gens qui sont instrumentalisés.

Parce que, certes, ils utilisent le mono-filament en nylon, mais il y a des noms qui circulent et on est en train de mener une enquête. Et moi-même je vais porter plainte parce que je ne peux pas laisser l’anarchie s’installer… Car laisser perdurer cette situation est très mauvais pour notre pays.»

In the Spotlight

Boris Johnson rétablit le subventionnement d’Al-Qaïda via le CSSF

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le ministère britannique des Affaires étrangères a discrètement rétablit le subventionnement d’Adam Smith International (ASI), interrompu depuis deux mois. En décembre 2017, l’émission Panorama (BBC) avait montré qu’ASI, soutenu par le gouvernement de Sa Majesté pour former [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*