HCCT : la LD ne veut pas d’une institution « de plus ou de trop »

mamadou-ndoye-ldHCCT : la LD ne veut pas d’une institution « de plus ou de trop »

Les Jallabistes ne se sont pas vertement opposés au Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) installé dernièrement, mais n’ont pas manqué de faire des observations. Les 7èmes éditions des Journées hivernales organisées par la Coordination des Cadres de la LD ont servi de tribune à Mamadou NDOYE et ses camarades qui n’ont pas manqué d’émettre des réserves. Estimant avoir «pris acte » de la mise en place de la nouvelle institution, comme s’ils avaient été mis devant le fait accompli, les Jallarbistes ont exhorté les nouveaux Haut conseillers à «tout mettre en œuvre pour faire de cette nouvelle institution, non pas une de plus, ou une de trop. Mais un cadre de réflexion, d’échanges et d’élaboration de propositions fortes pour le renforcement de la décentralisation et pour une meilleure gouvernance locale au service exclusif des territoires et des populations dont la plupart attendent encore que leurs véritables préoccupations soient effectivement prises en charge».

WALFnet

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*