HOMMAGE DE MACKY SALL AUX DEUX « DIAMBARS » TOMBES A KIDAL «Le Sénégal sera toujours debout»

Le Chef de l’Etat, Macky Sall, a rendu hier jeudi au Camp Dial Diop de Dakar, l’hommage de la nation au caporal-chef Ousmane Fall et au soldat de première classe Cheikh Tidiane Sarr, tués à Kidal au Mali, dans le cadre de la mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma). Devant la hiérarchie militaire, le Chef de l’Etat a affiché la détermination du Sénégal à donner aux forces armées les moyens leur permettant d’assumer leur mission de maintien de la paix.macky_hommage_diambars

«C’est avec beaucoup de tristesse que je me suis incliné devant les cercueils du caporal-chef Ousmane Fall et du soldat de première classe Cheikh Tidiane Sarr tombés au champ d’honneur, à Kidal. Ils étaient partis pour défendre la paix et la sécurité du peuple frère et ami du Mali », a déclaré le chef de l’Etat Macky Sall au cours de l’hommage que la nation a rendu hier, jeudi 19 décembre, aux deux soldats sénégalais. C’était en présence du Premier ministre Aminata Touré, du ministre des Forces armées ainsi que des familles des victimes.

«L’armée nationale du Sénégal a été très engagée dans la paix et la sécurité internationale. De 1960 à nos jours, nos Diambars ont répondu partout présents au théâtre d’opérations en faisant montre d’une bravoure exceptionnelle et d’un professionnalisme reconnu par tous », a ajouté le président de la République.

Les deux « Diambars » qui ont été décorés à titre posthume, ont perdu la vie au cours de l’attentat à la voiture piégée perpétrée samedi dernier à Kidal, au nord du Mali. Cette attaque terroriste était menée contre un détachement du contingent sénégalais de la mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) qui comprend près de 600 militaires et gendarmes. Cet acte avait pris pour cible une agence locale de la Banque malienne de solidarité, dont la sécurité est assurée par les Casques bleus de la Minusma en liaison avec l’armée malienne. Il s’était soldé par deux morts et sept blessés dont un grièvement.

Le président Macky Sall a souligné que « la décision historique » d’envoyer des casques bleus au Mali a été guidée par la volonté « d’exprimer une solidarité à l’égard du frère jumeau du Sénégal, le Mali ». Mais, poursuit-il, « d’une sécurité préventive pour le Sénégal »

En tant que chef suprême des armées, il a également affiché sa détermination à poursuivre l’objectif de maintien de la paix et à faire face à toutes les menaces.

«Le Sénégal sera toujours debout et son armée nationale avec, pour faire face à toutes les menaces. J’entends en ce qui me concerne en tant que Chef suprême des armées, donner tous les moyens nécessaires à l’armée nationale pour assurer ses missions régaliennes de paix et de sécurité sur l’ensemble du territoire national et partout où la communauté internationale fera appel au Sénégal », a-t-il assuré.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*