Homosexuels de Liberté 4 : Macky paie les pots cassés

L’arrestation des homosexuels de Liberté 4 a provoqué l’indignation de la communauté LGBT (Lesbiennes, gays, bi, trans). Selon Les Échos, la section Afrique du regroupement des LGBT et l’association Arc-en-ciel au Sénégal ont saisi les organisations de défenses de l’homme, notamment Amnesty et Human Right Watch, pour dénoncer l’homophobie du gouvernement sénégalais. À l’approche de l’élection présidentielle, ils fustigent ce qu’ils qualifient d’instrumentalisation des homosexuels à des fins politiques.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*