HOUDALLAYE : la pluie immerge les plans d’Abdoulaye Daouda DIALLO

HOUDALLAYE : la pluie immerge les plans d’Abdoulaye Daouda DIALLO

Son déplacement  à Houdallaye, dans le département de Ranérou, prévu hier a été remis à ce jeudi.

Malgré sa volonté affichée, Abdoulaye Daouda DIALLO n’a pas pu se rendre dans cette localité où les populations n’ont pas fini de pleurer les morts. L’hélicoptère à sa disposition n’a pas permis pour autant au ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique de fouler le sol endeuillé.

En outre, Thierno Aliou DIALLO, imam de Houdallaye, interrogé par Walf Quotidien, renseigne que toutes les dispositions ont été prises pour permettre à l’appareil du ministre de pouvoir atterrir dans de bonnes conditions sur un site aménagé par les sapeurs-pompiers.

«Le temps n’était pas assez clément pour la bonne visibilité de leur appareil. Ceci d’autant plus que la pluie, accompagnée d’un vent assez  fort, avait repris toute la journée (…) Et compte tenu de ces désagréments, le ministre de l’Intérieur et sa délégation sont repartis sur Dakar», a indiqué l’imam Thierno Aliou DIALLO.

Impuissant face à cette situation, Abdoulaye Daouda DIALLO abdique. Et si un ministre de la République, qui mobilise d’énormes moyens, ne parvient pas à entrer dans une localité, que pourraient faire de simples citoyens ? Coupé du reste du pays, à l’instar de nombreuses autres contrées du Sénégal, Houdallaye a pleuré ses morts sans avoir la possibilité d’évacuer  les blessés vers d’autres lieux où des structures sanitaires existent.

Mardi dernier, de fortes pluies se sont abattues  sur Houdallaye et ont occasionné la mort de six personnes dont quatre enfants.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*