HUITIEMES – Nigeria et Algérie éliminés : L’Afrique dit adieu au Brésil

L’Algérie a fini par s’incliner devant l’Alle­magne ce lundi en 8e de finale de la Coupe du monde 2014 (2-1). Un revers concédé en prolongation pour les Fennecs. Peu avant, l’autre représentant africain, le Nigeria, venait d’être sorti par la France (2-0).

Il n’y a plus d’équipe africaine en Coupe du monde. Après l’élimination du Nigeria par la France, c’est l’Algérie qui s’est inclinée ce lundi soir à Porto Alegre devant l’Alle­magne (1-0) en 8e de finale de la compétition. Après avoir résisté aux Allemands et par moments fait plus que jeu égal, les Fennecs ont fini par s’incliner en prolongation, après avoir longtemps repoussé l’échéance.

Le festival de Mbolhi
Une résistance avec pour symbole le gardien des Verts, Mbolhi, mis à contribution, notamment sur une frappe terrible de Schweinsteiger (13e). Sur le front de l’attaque, Slimani pensait ouvrir le score, mais était signalé hors-jeu (17e), alors que Mostefa voyait son tir tendu être détourné par Boateng alors que le cuir prenait la direction des filets (39e).

Entre-temps, Mbolhi faisait le show dans ses buts et maintenait les siens à flot avec une nouvelle parade décisive sur une frappe de Özil, mais surtout une double intervention dans ses six mètres juste avant la pause (41e).

Le portier algérien poursuivait son festival avec un arrêt sur une tête de Mustafi (49e) et deux parades de grande classe devant Kroos et Müller (54e et 74e). Acculés devant leur but, les Verts avaient toutefois la balle de la qualification, mais Slimani trouvait les gants de Neuer (75e), avant un nouvel arrêt de Mbolhi qui envoyait les deux formations en prolongation.

Schürrle en bourreau
Plus vifs, les Allemands prenaient le jeu à leur compte et surprenaient les hommes de Vahid Halilhodzic sur leur première incursion. D’une astucieuse Madjer, Schürrle trompait la vigilance de Mbolhi contraint de s’incliner sur le coup (1-0, 92e). Un coup de massue sur la tête des Algériens, qui se ruaient à l’assaut des buts allemands, sans réussite. Le sort était même cruel lorsque sur un contre Özil enfonçait le clou après un nouvel exploit de Mbolhi (2-0, 120e).

Entré en jeu, Djabou parvenait quand même à sauver l’honneur en reprenant victorieusement un centre de Feghouli (2-1, 120e+1). Réduction de l’écart beaucoup trop tardive, qui pouvait donner des regrets à ses coéquipiers, notamment sur une frappe de Mostefa (101e), de quelques centimètres hors du cadre.

Ce revers marque la fin de l’aventure pour les hommes de Vahid Halilhodzic au Brésil, mais ils n’auront pas à rougir et pourront s’appuyer sur leur parcours au Mondial pour attaquer les éliminatoires de la Can 2015, sans doute avec Christian Gourcuff à leur tête. De leur côté, les Allemands vont désormais rejoindre la France en quart de finale, pour une place dans le dernier carré. Une équipe française qui a pris le dessus, un peu plutôt sur le Nigeria. 

Avec afrik-foot

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*