« HUMAN RIGHT WATCH VEUT INTRODUIRE UNE EDUCATION SEXUELLE À L’ÉCOLE »

Les députés ont, ce matin, interpellé le ministre de l’Education nationale sur le rapport de l’ONG Human Rights Watchqui mettait aux bancs des accusés les enseignants sur les viols et abus sexuels à l’école. Serigne Mbaye Thiam a voulu être clair sur cette affaire. Il a précisé que le fait qu’il puisse y avoir des harcèlements et abus sexuels à l’école n’est pas en soi contestable. Ce qui est contesté, selon lui, c’est la conclusion du rapport qui affirme que le phénomène est généralisé dans le système éducatif et qu’il n’est pas sanctionné.
« Ces affirmations sont fausses et n’ont pas été étayées par l’étude qui concerne une frange infime de la population scolarisée, implantée dans une portion congrue du territoire », a dénoncé le ministre. Pour lui, l’ambition finale du rapport est d’introduire au Sénégal une éducation aux droits sexuels avec tout ce que cela implique.
Serigne Mbaye Thiam fait face aux députés pour le vote du budget de son ministère.

In the Spotlight

UN RÉSEAU DE TRAFIC DE COCAÏNE DÉMANTELÉ

by James Dillinger in Justice/Tribunal 0

Les éléments de la police des Parcelles assainies ont démantelé un vaste réseau de trafic de cocaïne à la Sicap Liberté VI. Selon Témoin qui donne l’information, ce réseau était tenu par les nommés E. [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*