Idrissa Seck chez Baldé : «C’est indigne de notre République et de notre démocratie !»

«Je ne dis pas qui a fait ou qui n’a pas fait. Je dis qu’on n’a pas le droit de priver un citoyen de sa liberté tant qu’on ne tient pas les preuves. Dieu lui-même, qui est le Tout puissant, avant de te condamner te donne sous les yeux la preuve irréfutable de ta culpabilité.

Mais parce c’est un adversaire politique, on invente n’importe quoi, des mensonges, et, sur cette base-là, on t’arrête, on regarde et après on te dit non tu n’as rien fait.

Après, on envoie nuitamment des gens pour négocier. Moi j’ai vécu tout cela. C’est indigne de notre République ; c’est indigne de notre démocratie !»  

Source Tfm

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*