Imam Alioune Ndao brise le silence : « je n’ai rien à me reprocher, mon devoir est d’aider ces jeunes, de les former et de les assister »

Le pool des avocats d’Imam Alioune Ndoye ont tenu une conférence de presse ce vendredi pour annoncer le message de leur client au peuple sénégalais. Selon le porte-parole des avocats d’Imam Ndao, Me Moussa Sarr iNdique que son client n’a rien à se reprocher. « Je resterais droit dans mes bottes quoi qu’il arrive et quelle que soit l’issue de mon procès. Je continuerai à faire ce que j’ai à faire pour mon pays et pour les jeunes », tonne-t-il. Selon le présumé terroriste, ce pouvoir est passager. « Mon devoir est d’aider ces jeunes, de les former et de les assister. Je prends cette situation avec foi. Je n’en veux à personne. L’État du Sénégal sait que je n’ai rien à me reprocher. Je suis calme et serein », dit-il.
En outre, Me Sarr ajoute que son client est contre toute forme de violence. « Nous, ses avocats, aussi, sommes contre toute forme de violence, quelles que soient ses formes. La lutte contre le terrorisme ne doit pas être un motif d’abus. Il n’est jamais allé quémander une aide ni un financement à l’étranger », fulmine-t-il.
Me Moussa Sarr : « Mon client doit être décorée du Chevalier de l’Ordre national du Lion »
Il n’a été qu’une seule fois à La Mecque, poursuit la robe noire. « Cette personne devait être décorée du Chevalier de l’Ordre national du Lion ou du Mérite », a pensé Me moussa Sarr. Mais, aujourd’hui, l’État est en train de le salir. « Beaucoup de gens ont été décorés par l’État sans l’avoir mérité. L’Imam est de ceux-là qui méritent le mieux ces décorations », explique-t-il. Me Moussa Sarr. Ainsi, la défense exige des excuses publiques de l’État du Sénégal, et l’acquittement pure et simple en faveur de L’Imam Alioune Badara Ndao. Mais aussi, Me Sarr considère que l’Etat du Sénégal veut faire de ce procès son bilan dans la lutte contre le terrorisme juste pour faire plaisir aux occidentaux.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*