INCIDENT DE L’USINE DE KEUR MOMAR SARR Une proposition de loi pour réparation du préjudice

«C’est maintenant la réparation du préjudice Victimes de l’incident de l’usine de Keur Momar Sarr». Le Président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar (Bby), Moustapha Diakhaté qui s’exprime en ces termes, dans un communiqué en date du 11 décembre, semble vouloir siffler la fin de la récréation. Il va introduire une proposition de loi exiger la réparation par la Société des eaux (Sde) du préjudice causé aux consommateurs lors de la pénurie d’eau entre septembre et octobre 2013.
keurmomarsarr_tuyau_emdommage_1
Le président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar (Bby), Moustapha Diakhaté va déposer une proposition de loi pour exiger la réparation par la Société des eaux (Sde) du préjudice causé aux consommateurs lors de la pénurie d’eau entre septembre et octobre 2013.

«Je compte déposer sur le bureau de l’Assemblée nationale une proposition de loi Introduisant dans le droit sénégalais l’Action de groupe ou le recours collectif». Et cela, «dans un proche avenir, pour permettre à la justice de diligenter dans la légalité l’indemnisation des consommateurs victimes des fournisseurs de biens et prestataires de services», lit-on dans le communiqué signé par le Président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar.

Le patron du groupe parlementaire majoritaire souligne que «cette initiative ambitionne de permettre aux associations de consommateurs de saisir un juge pour obtenir réparation économique pour tous les préjudices collectifs». Moustapha Diakhaté rappelle que «lors de la pénurie d’eau entre septembre et octobre 2013, le Président Macky SALL avait instruit de directeur de la Sde de prendre en charge la facture d’eau pour toutes les populations qui ont été victimes de l’incident de l’usine de Keur Momar Sarr».

Et d’ajouter : «je partage et porte la revendication des consuméristes sénégalais relative à la réparation par la SDE du préjudice causé aux consommateurs nonobstant l’audit technique pour situer les responsabilités et les difficultés financières de l’entreprise ».

Pour le Président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar «c’est maintenant la réparation du préjudice Victimes de l’incident de l’usine de Keur Momar Sarr».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*