Inculpé pour détention d’arme, Imam Ndao parle de gadget

La circulation illicite des armes légères et de petits calibres

Imam Alioune Ndao a été inculpé mardi dernier pour détention d’arme sans autorisation. Hier, jeudi 13 juillet, il a été entendu au fond par le Doyen des juges. Pour sa défense, le religieux a juré qu’il s’agit d’une arme factice, d’un gadget ramassé par un de ses talibés.

Le dossier Imam Ndao, arrêté avec une trentaine d’autres personnes à Kaolack pour apologie présumée du terrorisme, était près d’être bouclé. Le Doyen des juges avait terminé les auditions et remis le dossier au procureur pour ses observations. Mais dans sa réponse, le maître des poursuites a fait un réquisitoire supplétif demandant au Doyen d’inculper Ndao pour détention d’arme sans autorisation. Ce qui est fait cette semaine.

Le procureur recevra encore le dossier pour de nouvelles observations. Ensuite, le religieux et ses co-inculpés sauront s’ils vont en procès ou s’ils seront blanchis.

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*