Inde : Une fille de 4 ans victime de viol collectif dans un hôpital

La police indienne a déclaré dimanche qu’elle enquêtait sur des allégations selon lesquelles une fillette de quatre ans aurait été violée par un gang alors qu’elle était en soins intensifs dans un hôpital du nord du pays.

New York Times rapporte que Mahesh Srivastava, un officier de police, a déclaré que la jeune fille avait dit à sa grand-mère qu’elle avait été violée par un infirmier et quatre autres personnes quand elle était seule samedi soir.

Mahesh Srivastava a déclaré qu’un homme était en garde à vue et que la police était à la recherche des autres suspects. La police a également demandé des images de vidéosurveillance et tente de déterminer pourquoi la jeune fille a été laissée seule dans l’unité de soins intensifs.

Il a révélé que la jeune fille était à l’hôpital depuis quatre jours et qu’elle était traitée pour une morsure de serpent.

L’hôpital est situé à 250 kilomètres au sud-ouest de Lucknow, la capitale de l’Uttar Pradesh.

L’Inde a été secouée par une série d’agressions sexuelles au cours des dernières années, dont le viol collectif et le meurtre d’un étudiant dans un autobus de New Delhi en 2012. Cet incident avait suscité une indignation nationale.

Bien que le gouvernement ait adopté une série de lois augmentant la peine pour le viol d’un adulte à 20 ans de prison, les viols et agressions sexuelles sont toujours fréquents.

Face à l’indignation généralisée suscitée par les récents viols et meurtres de jeunes filles et autres agressions contre des enfants, le gouvernement indien a approuvé plus tôt cette année la peine de mort pour les personnes reconnues coupables de viol sur des enfants de moins de 12 ans.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*