Indonésie. Au moins 16 morts dans un séisme de magnitude 6.3, 500 touristes dont 30 français bloqués autour d’un volcan

This picture taken on November 1, 2015 shows Mount Baru Jari spewing volcanic ash as seen from Mount Rinjani in Lombok, Nusa Tenggara Barat. Mount Baru Jari (2,375 metres), on the flanks of Mount Rinjani which at 3,726 metres is second in height among Indonesian volcanoes, recently showed volcanic activity. AFP PHOTO / PIKONG / AFP PHOTO / PIKONG

Dernier bilan: 16 morts minimum

Après le puissance séisme survenu dimanche 29 juillet sur l’île d’Indonésie, plus de 500 randonneurs et leurs guides sont bloqués au mont Rinjani, un site très touristique.

Le bilan est extrêmement lourd. Si 16 personnes ont été tuées, le bilan pourrait encore s’alourdir. Plus de 500 randonneurs et leurs guides sont bloqués lundi 30 juillet au mont Rinjani, un site touristique populaire sur l’île de Lombok en Indonésie, au lendemain d’un puissant séisme, ont indiqué les autorités locales.

Des hélicoptères et des équipes de secours à pied ont été déployés pour évacuer les randonneurs bloqués au mont Rinjani, un volcan prisé par les touristes étrangers pour ses sites de randonnées. “Il y a toujours 560 personnes bloquées” à la suite de glissements de terrain consécutifs au tremblement de terre de magnitude 64, a déclaré le directeur du parc national de Rinjani, évoquant 500 randonneurs bloqués dans la zone du lac Segara Anakan et 60 bloqués à Batu Ceper.

Parmi les randonneurs bloqués se trouvent 239 ressortissants thaïlandais, a indiqué l’ambassade de Thaïlande à Jakarta. Des Français, des Allemands, des Néerlandais et des Américains sont également recensés parmi les randonneurs.

Des évacuations jusqu’à mardi

Selon le plan d’évacuation des autorités, les opérations de secours au mont Rinjani devraient durer au moins jusqu’à mardi. Outre les 560 randonneurs, des centaines d’autres ont pu redescendre de la montagne dimanche.

Des hélicoptères de l’armée ont largué de la nourriture et des boissons dans plusieurs endroits de la montagne, afin d’approvisionner les randonneurs bloqués. “Pour les victuailles, ils peuvent encore survivre un ou deux jours”, a déclaré Agus Hendra Sanjaya, porte-parole de l’agence de recherche à Mataram, précisant qu’aucun randonneur n’avait été blessé.

16 morts et 160 blessés

Le séisme a fait moins 16 morts et plus de 160 blessés. Des centaines de maisons ont été détruites, provoquant des scènes de panique, les habitants comme les occupants des hôtels s’étant précipités à l’extérieur.

Le mont Rinjani, qui culmine à 3.726 mètres d’altitude, est le deuxième volcan d’Indonésie et il est très prisé pour ses sites de randonnées et magnifiques vues au sommet. Le séisme a provoqué des chutes de tonnes de pierres et de boue, bloquant des randonneurs dans la montagne.

Le tremblement de terre a eu lieu à 50 kilomètres au nord-est de Mataram, la principale ville de Lombok. La secousse a aussi été ressentie sur les petites îles de Gili, des destinations touristiques populaires au large de Lombok, ainsi qu’à Bali.

Source

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*