Insécurité, détention, manque de moyens : Les Sénégalais d’Angola appellent au secours

Les Sénégalais résidant en Angola ont égrené un chapelet de doléances devant le président de la Commis­sion sénégalaise des droits de l’Homme (Csdh).

En mission en Angola, à l’occasion de la 55ème session ordinaire de la Commis­sion africaine des droits de l’Hom­me et des Peuples, Alioune Tine, président de la Csdh, a en profité pour s’enquérir des difficultés auxquelles sont confrontés nos compatriotes.

Ces problèmes, relate-t-il dans communiqué, sont relatifs au rapatriement de leurs compatriotes décédés en terre angolaise.

«A l’instant présent même, note le communiqué, la dépouille d’un des leurs, un certain Ahmadou Samba Guido, décédé le dimanche dernier, attend d’être rapatriée sur Dakar faute de moyens. Ils lancent un appel aux autorités pour éviter à leur compatriote la fosse commune.»

A cette difficulté, il faut ajouter le renouvellement des autorisations de séjour. «Une fois que leurs cartes de séjour arrivent à expiration, il n’y a pas moyen pour eux de renouveler ce précieux sésame», déplore M. Tine qui insiste sur la nécessité d’ouvrir  dans ce pays, une ambassade, du fait sa position géostratégique et du rôle qu’il joue de plus en plus dans beaucoup de domaines en Afrique et dans la sous-région.

Le Comité sénégalais, «qui dit attirer l’attention» des autorités sénégalaises sur le «cas douloureux» de ces migrants, a in­vité l’Etat à prendre des mesures notamment pour les 250 à 300 dé­te­nus sénégalais qui séjournent dans des conditions «pas meilleures dans les prisons angolaises». Mais aussi sur l’insécurité particulièrement à Luanda, capitale de l’Angola. «Une ville où la criminalité n’épargne même pas les Angolais», souligne le communiqué.

  • Écrit par  Ngoundji DIENG

ndieng@lequotidien.sn

In the Spotlight

Côte d’Ivoire : Michel Gbagbo va retrouver son père

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

113SHARESShareTweet Par Jeune Afrique – Côte d’Ivoire. Michel Gbagbo va retrouver son père. Laurent Gbagbo recevra les 25 et 26 septembre la visite de son fils, Michel Gbagbo, qu’il n’a pas vu depuis leur arrestation, [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*