INSTALLATION DES ELUS LOCAUX L’Afp réajuste…sa mouture

afp_sn Moustapha niasse et Gacou MalickAux investitures des Locales au niveau de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar, les Progressistes ne s’étaient pas trop signalés sur les listes majoritaires. Par moment, ils ont préféré se cacher derrière des coalitions contre-nature. Entre les positions de l’époque justifiées par les instructions du parti (Alliance des forces de progrès) et les dissidences notées aujourd’hui  de la part de certains caciques de l’AFP, le changement est notable.

Bien d’acteurs n’avaient pas compris l’absence  des ténors de l’Afp sur les listes majoritaires aux élections locales du 29 juin 2014. Malick  Gackou, à la grande surprise, ne figurait pas sur la liste Bennoo Bokk  Yaakaar à Guédiawaye . De même qu’à Pikine, le maire sortant  Pape Sagna  Mbaye  avait choisi  de  céder  sa place, du moins à la liste majoritaire à Abdoulaye Thimbo, coordonnateur de l’Apr à Pikine.

N’empêche  que l’Afp  était présente dans la  banlieue. C’est le cas de  Ibrahima Ndiaye (commune  Ndiaréme  Limamoulaye),  candidat de Benno Siggil  Senegaal ;  Aminata Kanté investie sur la liste majoritaire à Sam notaire dirigée par le Progressiste Abdoulaye Mbaye) ; Bamba Kane investi sur la liste proportionnelle à Sam notaire ; Ousmane Guissé, candidat progressiste à la commune.  Le comble de ces investitures pour le moins inédites au niveau d’un parti comme l’Afp est que des Progressistes avaient intégré la coalition Taxawou Ndakarou dirigée par Khalifa Sall, à l’instar de  Santi  Agne, candidat à Sicap-Liberté

L’Afp  comble le désert

Conscient du lourd danger d’une absence de représentation dans les collectivités locales, l’Alliance des forces de progrès (Afp) semble aujourd’hui redessiner ses cartes. La couleur a été annoncée par Zator Mbaye dans la commune de Mermoz-Sacré Cœur qui a informé   que, dans les prochains jours, beaucoup de ténors de l’Afp vont diriger des mairies à Dakar.  C’est dans ce sens que dans la commune de Golf nord, Ousmane Guissé a failli extirper la mairie des mains de la socialiste Aida Sow Diawara même si c’est la maire sortante qui emporte le duel du second tour. Aujourd’hui que l’élection  de la ville de Guédiawaye  est sur toutes les lèvres, Dr Bamba Kane, militant de l’Afp investi sur la liste proportionnelle dans la commune de Sam notaire, sort du lot pour se présenter à la ville de Guédiawaye. A tort ou à raison, Malick  Gakou  est accusé de mener le combat à distance. Dans tous les cas, le coordonnateur local de la coalition avait publiquement déclaré, lors d’une édition de l’émission Grand Jury de la Rfm,  que Bennoo Bokk  Yaakaar n’a pas encore de candidat. Le moment venu, disait-il, la coalition en choisirait un. Le consensus a-t-il prévalu dans le choix du candidat progressiste positionné pour faire face à Aliou Sall ? Les intérêts de partis sont -ils en train de prendre le dessus sur ceux de la coalition ? L’un dans l’autre, les ambitions personnelles risquent de produire des effets sur l’entente au sein de la coalition présidentielle.

L’Afp  change-t-elle de stratégie ?

Après le semblant d’«acte d’allégeance» à Macky Sall, l’Alliance des forces de progrès s’est retirée dans plusieurs localités pour le compte des Apéristes. Prenant conscience que l’ambition du parti ne pouvait se faire sans contrôle des collectivités locales, surtout celles de Dakar qui concentre un grenier électoral. Et là, il  se susurre que l’Afp serait en train de rectifier le tir en tentant de contrôler des collectivités locales par la porte dérobée. Même  si, à travers le système quotataire de distribution des mairies, Aminata Kanté (Afp)  est parvenue à diriger la commune de Sam notaire.
Cette stratégie déroulée par la formation politique était-elle planifiée ou intervient-elle après une prise de conscience de la réalité des terrains ? Dans tous les cas, des voix se sont élevées pour demander à Niasse de « raisonner » l’Apr qui serait en train de diviser la dynamique unitaire de Bennoo à Guédiawaye. Que dire par ailleurs de la déclaration de candidature pour la ville de Dakar de Pape Seck (Afp) membre de la coalition Taxawou  Ndakarou, responsable des halles et marchés.

Joint au téléphone, Dr Malick Diop, porte-parole de l’Afp, n’a pas préféré s’épancher sur la question. Il estime pour le moment, qu’il n’y a pas nécessité  à dire un mot. Cependant, il donne rendez-vous après les installations des élus locaux, pour se prononcer au terme d’une réunion d’évaluation des élections locales qui sera organisée par l’Afp.

CIRE BA

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*