June 23, 2018
News Ticker

Insulté Par Robert De Niro, Donald Trump Lui Répond… Avec Une Faute

Le président américain aime rendre coup pour coup…

Donald Trump n’est pas du genre à ne pas répliquer. Au sujet de Robert De Niro, qui avait été très applaudi en lançant par deux fois « J’emmerde Trump », le président américain a déclaré qu’il avait « un Q.I. très bas » et « ne se rend [ait] pas compte » que l’économie américaine était au zénith.

Mardi, alors qu’il revenait de Singapour où il a rencontré le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un lors d’un sommet historique, Donald Trump a pris le temps de répondre à De Niro via son média favori, Twitter, avec une allusion au rôle de boxeur de l’acteur new-yorkais dans Raging Bull (1980) :

« S’excuser » pour « le comportement idiot » de Trump au G7

« Robert de Niro, un individu au Q.I. très bas, a reçu au cinéma trop de coups à la tête assénés par de vrais boxeurs, a lancé le président. Je l’ai regardé hier soir et je crois vraiment qu’il est groggy. Je suppose qu’il ne se rend pas compte que l’économie est au mieux, avec un taux d’emploi au plus haut et beaucoup d’entreprises qui reviennent dans notre pays. Réveille-toi, tête à claques ! »

L’insulte originelle avait été lancée par le héros de Taxi Driver et acteur fétiche de Martin Scorsese dimanche à New York, lors de la cérémonie de remise des récompenses des Tony, avait été censurée par la chaîne CBS, qui retransmettait l’évènement en direct.

Le lendemain, de passage à Toronto pour l’inauguration d’un restaurant, De Niro, 74 ans, critique virulent de Trump dont il avait dit un jour qu’il voudrait lui mettre son poing dans la figure, avait tenu à « s’excuser » pour « le comportement idiot » du président américain au sommet du G7.

In the Spotlight

Six indices économiques annonçant la récession

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par Robert Bibeau. Le PIB par habitant aux États-Unis La tendance générale de l’économie capitaliste est à la baisse du taux moyen de profit, qui s’exprime notamment par une tendance à la baisse du taux de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


Close