INTERCONNECTION DES UNIVERSITES SENEGALAISES Vers la mise en place d'une bande passante

Mary Teuw Niane, ministre de l'Enseignement supérieur et de la RechercheMary Teuw Niane, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a annoncé qu’une bande passante de 155 méga octets sera bientôt mise en place afin de permettre l’interconnexion des universités du Sénégal. C’était vendredi dernier, à l’occasion de la conférence organisée par l’Ecole polytechnique de Thiès, en partenariat avec le groupe Idyal Sa.

Pour favoriser l’interconnexion des universités du Sénégal, le gouvernement compte mettre en place une bande passante de 155 méga octets. Marie Teuw Niane, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en a fait l’annonce, vendredi 2 avril, en marge de la conférence organisée par l’Ecole polytechnique de Thiès, en partenariat avec le groupe Idyal Sa sur le thème : « L’apport de l’It à l’émergence d’un pays. Quelles stratégies pour le Sénégal » ?
«Nous   allons bientôt avoir une bande passante de 155 méga octets pour l’interconnexion des universités. Nous allons aussi à travers cette bande passante, installer le wifi dans les universités au niveau des campus sociaux comme au niveau des campus  pédagogiques », a-t-il annoncé.
Concernant l’opération “un étudiant, un ordinateur”,  qui va entamer sa deuxième phase, le Mary Teuw Niane  a fait savoir qu’elle  va augmenter de manière sensible cette année l’accès à l’ordinateur portable, non seulement des étudiants des 5 universités publiques  mais aussi  des étudiants  du privé. Pour ce faire, l’Etat apporte un appui de l’ordre de  1 milliard FCFA cette année.  Pour développer l’université virtuelle du Sénégal qui a démarré avec 2 mille étudiants par la mise en place de 11 espaces numériques ouverts provisoirement, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche annonce que dans les jours à venir, l’Etat  va  procéder au lancement des marchés  pour  la mise sur pied de  9 autres espaces numériques ouverts (Eno).
« Les  4 Eno sont  financés dans le cadre du budget consolidé d’investissement de l’Etat du Sénégal et les 5 par la Banque africaine de Développement. Ces espaces numériques  vont être installés à Dakar, Thiès , Fatick,  Kaolack,  Ziguinchor,  Kolda, Tamba et  Saint Louis», précise-t-il. Et d’ajouter : «  ces espaces numériques sont des bâtiments d’un étage avec 200 ordinateurs connectés, un amphithéâtre de 200 places avec une salle vision conférence qui vont permettre aux jeunes  de pouvoir suivre les cours à distance et en ligne ».
 Ces Eno seront  aussi des espaces de renforcement de capacité aussi bien pour les agents  des entreprises qui s’y trouvent que pour les groupements d’intérêt économique de femmes. « Ils peuvent être aussi le lieu privilégié d’établissement de télémédecine, pour permettre à des populations les plus reculées  d’accéder à des niveaux de soins comme les populations de Dakar,  Saint Louis ou  Thiès »,a souligné Mary Teuw Niane.
Cette conférence qui s’est tenue à l’Ecole polytechnique de Thiès a été organisée dans le cadre de la commémoration du partenariat entre L’Esp et le groupe Idyal Sa , dont l’objectif est la formation en apprentissage suivie du recrutement par le groupe Idyal Sa de 45 étudiants-ingénieurs en génie informatique et Télécoms.

Ndeye Aminata CISSE

In the Spotlight

Urgent : La France répond à l’ultimatum Russe sur le FCFA

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le franc CFA fait couler beaucoup d’encre, depuis longtemps, avec une accélération et une tension sans précédent depuis quelques mois.  La semaine dernière, La Russie a donné un ultimatum à la France pour mettre fin au système [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*