Investiture pour les législatives: Djibo Kà frustré

Après l’AFP, l’Union pour le renouveau démocratique (Urd) de Djiko Kâ entre également en rébellion contre Macky. Le parti , allié de Benno Bokk Yakaar fustige la répartition des listes en vue des prochaines législatives où il se sent lésé. Oumar Seck, porte parle de l’Urd, s’en offusque. « Notre parti ne s’est pas encore réuni pour analyser les listes.

Mais, pour ce qui a été publié l’Urd ne se retrouve pas du tout. Et personnellement, en tant que député sortant, je ne me retrouve pas et le président Macky Sall a humilié l’Urd », fulmine le député. Il s’en explique.

« Sur l’ensemble des listes, on n’a investi personne sauf deux suppléants au niveau de Linguère et qui n’ont aucune chance de passer. Sur les 60 candidats de la liste nationale, nous avons zéro et zéro sur les 50 suppléants de la nationale.

C’est plus qu’une humiliation, Macky Sall nous a insultés. Parce que, quoi qu’on dise, même si c’est avec le plus fort reste, depuis 1998, nous avons toujours eu un député.

L’Urd a toujours été présente à l’hémicycle et c’est pour la première fois, par la volonté de Macky Sall, on sera inexistant à l’Assemblée nationale. Et on n’en tirera toutes les conséquences ».

Et rajoute : « Au delà de l’Urd, c’est toute la coalition Jappo Liguéyal suniou réw composée de 8 partis et présidée par Djibo Ka qui est inexistante.

Maintenant, quand quelqu’un vous insulte, vous humilie devant tout le peuple sénégalais, nous n’avez pas besoin de dire ce que vous allez faire ».

In the Spotlight

Casamance : Deux militaires tués dans une attaque armée

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Selon Source A, un braquage dans le village de Djibanar (région de Sédhiou) a viré à un accrochage entre militaires du 6e Bataillon d’infanterie de l’armée sénégalaise et des éléments supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*