Ismaïla Madior Fall rappelle les fonctions du député

La coordination des cadres de la coalition Benno bokk yaakaar a tenu ce samedi une conférence publique. Thème choisi : “Rôle et place du député dans un régime présidentiel”. Un sujet d’actualité dans le contexte des législatives du 30 juillet prochain.

Pr Ismaïla Madior Fall, qui animait la conférence, a listé les fonctions du député et balisé le chemin des priorités de la prochaine législature. “Le député a quatre fonctions, indique-t-il. La fonction de représentation, la fonction de législation, la fonction budgétaire et celle de contrôle de l’action du gouvernement.”

À en croire le constitutionnaliste, ces fonctions n’ont pas la même importance : “Le député sénégalais est attendu (surtout) sur le champ du contrôle de l’action du gouvernement.”

La rencontre s’est déroulée en présence d’un parterre de députés de la majorité. Mais également, d’Ousmane Tanor Dieng, secrétaire général du Ps et président du Haut conseil des collectivités territoriales, de Mor Ngom, coordonnateur adjoint des cadres de l’Apr, et d’Abdoulaye Makhtar Diop Grand Serigne de Dakar, notamment.

Au chapitre des défis qui attendent la future Assemblée nationale, Ismaïla Madior Fall a insisté sur “la perfection de son arsenal juridique, (l’amélioration de) la gouvernance interne, la réforme des textes qui régissent l’institution, le renforcement des capacités et des compétences des élus, la communication sociale, la transparence”.

Le conseiller juridique du chef de l’État est d’avis que les députés doivent être entourés de conseillers comme les membres du gouvernement. “Le député est désespérément seul. Il a besoin de l’accompagnement comme le ministre, préconise-t-il. Donc des experts parlementaires de haut niveau doivent être recrutés pour accompagner les députés de la 13ème législature.”

Aussi, recommande Pr Fall, l’Assemblée nationale doit se soumettre aux organes de contrôles pour lesquels les couloirs de l’institution sont un sens interdit. Une vieille revendication de certains députés de l’opposition et de membres de la société civile.

Auteur: Chamsidine Sané – Seneweb.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*