Ismaïla Madior Fall : “Tout actionnaire de mines doit être connu du public”

Selon le garde des Sceaux, le Sénégal va intégrer dans son dispositif institutionnel la transparence des propriétés effectives par laquelle, il est désormais demandé que les “actionnaires ou décideurs qui engagent les sociétés extractives soient connus du public”.

La “propriété effective”, désignant la publication des propriétaires réelles des entités des industries extractives, sera une réalité au Sénégal à partir de janvier 2020, a annoncé, mercredi, à Dakar, le ministre de la Justice Ismaïla Madior Fall.

“Notre pays va respecter la mise en œuvre de la déclaration des propriétaires réelles puisque nous avons tous les outils qui permettent de le faire”, a-t-il déclaré lors des travaux de la conférence internationale que le Sénégal abrite du 31 octobre au 3 novembre sur le thème “Révéler les bénéficiaires effectifs en Afrique”.

En attendant 2020 et la mise en œuvre effective de ce mécanisme au Sénégal, cette notion va concerner “toute personne disposant de 25 % du capital ou 25 % des droits de vote ou qui contrôle directement ou indirectement la compagnie”, a précisé le garde des Sceaux.

In the Spotlight

Quand la microfinance se transforme en cercle vicieux

by James Dillinger in Economie 0

Parce qu’elles sont souvent dépourvues de garanties, les systèmes financiers décentralisés (Sfd) appliquent aux femmes de la banlieue des taux d’intérêt qui frôlent l’usure, plafonné à 27 %. Et l’alternative qu’elles trouvent avec tierces personnes [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*