Israël envisage de couper « la voie d’approvisionnement du Hamas » depuis le Soudan

Les responsables israéliens ont prétendu que l’objectif de normalisation des relations entre le Soudan et Tel-Aviv était d’ordre commercial et économique, mais les preuves témoignent d’autres réalités.

Récemment Israël a fait part de la normalisation de ses relations avec le Soudan.

Le site web du quotidien arabophone Rai al-Youm basé à Londres a publié un rapport sur la coulisse de la normalisation des relations entre Khartoum et Tel-Aviv. « Contrairement aux allégations des responsables israéliens, l’objectif de la normalisation des relations avec le Soudan n’était pas purement commercial et économique. Israël cherche à raccourcir le vol entre l’aéroport de Ben Gourion à Tel-Aviv et les pays de l’Amérique du Sud par le biais du ciel du Soudan », précise le rapport.

Israël tente d’arrêter le ravitaillement du mouvement de la Résistance islamique de la Palestine dans la bande de Gaza, Hamas nourri en armes depuis la Libye, le Soudan et la péninsule du Sinaï. En effet, cet itinéraire s’avère, selon les experts, très important pour le Hamas qui « transfert l’arme depuis la Libye, le Soudan, la péninsule du Sinaï à destination de la bande de Gaza ».

Le journal israélien, Maariv, citant des sources politiques et sécuritaires aurait déclaré le 1er décembre que Tel-Aviv a compté sur l’appui des pays arabes en particulier le Soudan pour mettre fin au « processus d’acheminement d’armes » à destination du Hamas.

Plus loin dans son rapport Rai al-Youm a signalé que tous les efforts conjoints entrepris par Israël et l’Égypte censés mettre fin au transfert d’armes depuis le Sinaï à destination de la bande de Gaza étaient voués à l’échec et que la destruction des tunnels dans la péninsule du Sinaï par l’armée égyptienne restait inefficace.

Le 25 novembre, Benjamin Netanyahu a prétendu que les changements étaient en train de se produire dans le monde arabe. Il a annoncé « qu’il y aura très bientôt d’autres visites dans des pays arabes », dont le Soudan pour lancer des projets raccourcissant les trajectoires aériens depuis les territoires occupés de la Palestine à l’Amérique du Sud.

La chaîne 10 de la télévision israélienne a rapporté le 27 novembre qu’un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères avait rencontré les autorités soudanaises en 2017 lors d’un voyage en Turquie.

Barack Ravid, analyste du journal israélien Haaretz a annoncé en septembre 2016 que le régime de Tel-Aviv, encourageait les États-Unis et l’Occident à l’établissement des relations avec le Soudan et la suppression de certaines de ses dettes pour qu’il s’approche de l’axe arabe.

Par Regardsurlafrique Avec Presstv

In the Spotlight

Boy Djinné Accuse : «Ma Détention Est Illégale Parce Que…»

by James Dillinger in Justice/Tribunal 0

Depuis le Camp pénal de Liberté 6 où il est  incarcéré depuis sa capture en juillet 2016, Baye Modou Fall alias Boy Djinné parle de ses dossiers judiciaires en instance.  Dans une correspondance exclusive adressée à WalfQuotidien, il dénonce [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*