Israël: les Druzes dans la rue contre la loi controversée sur l’Etat-nation

Adoptée le 19 juillet dernier, cette loi à valeur constitutionnelle qui réaffirme le caractère juif de l’Etat hébreu, suscite de nombreuses oppositions parmi les minorités d’Israël. Les premiers à faire front sont les Druzes, une communauté arabophone et musulmane d’à peine 130 000 personnes qui organisait ce samedi soir 4 août  une manifestation d’ampleur à Tel-Aviv pour protester contre cette loi qu’ils jugent raciste. Reportage.

Avec notre envoyée spéciale à Tel-Aviv,  Marine Vlahovic

Ils hissent des drapeaux israéliens, mais aussi druzes, haut dans le ciel tout en demandant l’égalité. Dans la ligne de mire des dizaines de milliers de manifestants rassemblés sur la place Yitzhak Rabin au cœur de Tel-Aviv : la loi dite de l’Etat-nation qui inscrit dans le marbre le caractère juif de l’Etat hébreu en faisant fi des minorités.

Ce texte rétrograde également la langue arabe qui perd son statut officiel. Un affront pour la communauté druze, très fidèle à Israël et qui contrairement aux autres Arabes israéliens sert dans l’armée.

Les organisateurs de la manifestation – des officiers réservistes – ont réussi leur pari : réunir des Israéliens de toute confession. Une véritable démonstration de force pour demander l’amendement de cette loi qu’ils jugent raciste. Tandis que le Parlement israélien a convoqué une session extraordinaire sur le sujet mercredi prochain.

Par RFI

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*