Italie : des doutes sur le passeur

mered_medhanie_italy_arrestTrois amis de l’homme soupçonné d’être à la tête d’un réseau de passeurs affirment que la police détient la mauvaise personne.

Ils disent que l’homme envoyé en Italie est en réalité Medhanie Tesfamariam Kidane, un réfugié de 27 ans.

Il aurait été arrêté dans les rues de Khartoum le mois dernier.

Il porte le même prénom que le chef du réseau de trafic de migrants recherché par la police.

Mais ses amis affirment qu’il ne s’est jamais rendu en Libye et qu’il n’a rien à voir avec le système des passeurs.

Une journaliste érythréenne vivant en Suède a dit que des dizaines de personnes l’ont contacté pour dire qu’ils avaient vu leur ami innocent aux informations.

D’après différentes photos, le chef des passeurs a l’air beaucoup plus âgé que l’homme qui a été envoyé en Italie.

Medhanie Mered, l’homme soupçonné d’être responsable de trafic d’êtres humains pourrait être toujours dans la nature.

Ce qui serait très embarrassant pour les autorités italiennes et britanniques.

L’Italie s’était félicitée de l’extradition du chef présumé du réseau de passeurs saluant un tournant dans la lutte contre le trafic d’êtres humains.

Pour l’instant, l’Italie et la Grande Bretagne n’ont pas fait de déclaration sur ce retournement de situation.

BBC

In the Spotlight

Tshisékédi promet «un Congo» sans «haine» ni «division»

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Félix Tshisékédi, peu après avoir été déclaré par la Cour constitutionnelle nouveau président de la République démocratique du Congo (RDC), a adressé ses remerciements à l’ensemble de ses compatriotes, leur assurant sa volonté de bâtir [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*