Je suis fier des citoyennes et citoyens sénégalais, qui pendant plus d'une semaine se sont exprimés sur le Référendum du 20 Mars.

CHEIKH OUMAR SYJe suis fier des citoyennes et citoyens sénégalais, qui pendant plus d’une semaine se sont exprimés sur le Référendum du 20 Mars. Je suis optimiste pour la victoire responsable du NON. J’exprime toutefois mon indignation face au comportement de certains groupes de presse honteusement favorable au camp du OUI. Monsieur Saliou Guyé, journaliste, a bien résumé mon amertume et ma déception: “Rarement propagande médiatique n’a été si intense, si mensongère, si vicieuse, si partiale que pendant la campagne préparatoire au référendum sur les réformes constitutionnelles. Alors que personne ne peut nier la forte existence du «non» à côté de celle du «oui» dans l’opinion ni l’exclure, beaucoup d’émissions de radio et de télévision, de nombreux organes de la presse écrite et de la presse en ligne privilégient de manière outrancière les représentants du courant de pensée favorable au «oui».

Aujourd’hui les grands groupes de presse se sont mobilisés pour convaincre les masses qu’il n’y avait pas d’autres alternatives au «oui». Cette presse citoyenne, qui a été à l’avant-garde des batailles démocratiques depuis 1972 où paraît pour la première fois, la Lettre fermée, premier journal indépendant de l’ère post-coloniale fondée par le journaliste Abdou Rahmane Cissé en passant par les «Quatre mousquetaires» de la presse (Babacar Touré, Mamadou Oumar Ndiaye, Abdoulaye Bamba Diallo et Sidy Lamine Niasse) dans les années 80 jusqu’à la génération actuelle, est en train de perdre cette âme, c’est-à-dire son indépendance, sa dignité, qui lui ont toujours permis de garder son souffle même pendant les durs moments d’impécuniosité ou d’asphyxie financière.”

Cheikh Oumar SY
Depute a l’Assemblée Nationale

In the Spotlight

Mohammed ben Salmane blessé

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Mohammed ben Nayef, ancien prince héritier saoudien, confirme sur son compte Twitter que le fils et successeur désigné du roi saoudien, Mohammed ben Salmane, avait été blessé au cours de la fusillade qui a eu [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*