JUDO – 36E EDITION DES CHAMPIONNATS D’AFRIQUE RUGIR SUR LES TATAMIS DE LIBREVILLE ET PENSER À «RIO 2016»

judo_combat_1Les «Lions» du judo vont s’aligner demain, vendredi, sur les tatamis du Gabon pour les besoins des 36èmes championnats d’Afrique de judo qui se déroulent du 23 au 26 avril à Libreville.

Les 14 combattants retenus, 7 chez les dames et 7 chez les hommes auront l’ambition de faire mieux que lors de la 34ème édition où ils avaient réussi à décrocher quatre médailles de bronze dont une dans la compétion par équipes dame. Une bonne moisson devra maximiser leurs chances de participer aux prochains Jeux olympiques «Rio 2016 ».

Les Lions du Judo vont descendre demain sur les tatamis de Libreville (Gabon) pour les besoins des 35e édition des championnat d’Afrique prévus du  23 au 26 avril. Fort de 14 combattants, le Sénégal entre en lice ce vendredi avec l’ambition de faire mieux que lors édition 2013 de Maputo.
Avec trois médailles de bronze en individuels décrochées par Amdy Fall, Mariama Fall et Hortanse Diédhiou complétée par une médaille de bronze en équipes dames remportée par la bande à Mariama Ndao, Hortense Diédhiou, Anne Marie Corréa et Eve Marie Corréa.
Soit une moisson de quatre médailles sonnait comme une prouesse au vu du contexte d’alors marqué par la dissolution de la Fédération sénégalaise de judo et l’installation d’un comité de normalisation du judo confié au colonel Massamba Diop. 
 
Avec comme mission de redonner à la discipline son lustre d’antan et de lui permettre de retrouver la place qu’il a longtemps occupé dans l’échiquier du judo continental  avec  des champions de la trempe de Ankiling Diabone (7e fois champions d’Afrique), Habib Guéye, Xavier Boissy, Maitre Jonas Cissé, Khalifa Diouf ou Yves Séne, Malang Dabo, Lassana Coly sans parler de Ami Colé Seck, Adji Maréme Diop, Fanta Keïta ou encore  Fary Sèye.
 
Les Lions se feront fort d’élever surtout dans cette  année pré-olympique, où les médailles seront précieuses dans la perspective. Les championnats d’Afrique de Libreville autant que les Jeux africains  prévus du 4 au 19 septembre  seront un passage obligés pour la qualification aux Jeux olympiques de «Rio 2016». 
 
Le Sénégal placera encore ses espoirs sur le talent et l’expérience de la quadruple championne d’Afrique, Hortance Diédhiou, qui a déjà participé aux trois derniers Jeux olympiques (2004, 2008 et 2012). Elle était même la seule Lionne du Judo à prendre part  aux JO de Londres 2012.
Derrière cet étendard du judo sénégalais, le Sénégal misera sur l’expérience de  Monica Sagna  et surtout de Léa Buet qui vient d’obtenir la nationalité sénégalaise.
Chez les hommes, Mbagnick Ndiaye du dojo Momar Dieng fera peser son expérience acquis sur ses trois participations aux championnats d’Afrique pour rugir sur les tatamis de Libreville. Sur ce, il doit rester dans la dynamique enclenchée, il y a quelque jours à l’Open de Casablanca, avec, en prime, une médaille de bronze.

Omar DIAW

In the Spotlight

Fatick : 3 cas de la maladie de la Dengue confirmés

by Babacar Diop in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

138SHARESShareTweet Dans le cadre de la surveillance épidémiologique, le système de surveillance sentinelle du ministère de la Santé et de l’Action sociale, en collaboration avec l’Institut Pasteur de Dakar, vient de confirmer trois cas de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*