Kadhafi prônait un pouvoir fondé sur le socialisme, le panarabisme et le panafricanisme pour la future République arabe libyenne

Kadhafi : le sacrifice de l’indépendance

Mouammar Kadhafi, l’homme que les Occidentaux traquent depuis les années 1970, a trouvé la mort le jeudi 20 octobre 2011, sous les balles de l’Organisation du Traité Atlantique Nord, bras armé de la France, des Etats-Unis et du Royaume Unis notamment.

Kadhafi prônait un régime fondé sur le socialisme, le panarabisme et le panafricanisme pour la future République arabe libyenne.

Dans la deuxième moitié des années 70, le leader libyen rebaptise son pays en « Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste », ce qui deviendra l’appellation officielle de la Lybie.

Le terme Jamahiriya est un néologisme introduit par Kadhafi qui signifie en arabe l’Etat des masses.

Le fondement idéologique de la politique appliquée par Kadhafi est sa propre « Troisième théorie universelle » d’édification d’une nouvelle société exposée dans son « Livre vert ».

Retour sur le parcours atypique d’un leader africain éclairé.

https://africandailyvoice.com/2018/10/18/kadhafi-sacrifice-independance/

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*