Kaolack: Les « djinns » de l’arbre abattu provoqueraient des morts

accident-rufisqueUne chose irrationnelle se cacherait-t-elle derrière l’accident mortel d’hier qui a fait  5 morts et 50 blessés sur la route?

Au village de  Mboss Laghem où le bus s’est renversé, localité située sur l’axe de Nioro et jalonné par des dizaines de cailcédrats, on y croit dur comme fer «Depuis l’année passée,ils (les services des eaux et forêts) voulaient abattre le cailcédrat, on les a dissuadé mais ils ont persisté, depuis les abeilles ont envahi nos maisons, personne ne dort au village, regardez ma tête, mon bras ce sont des piqûres d’abeilles «, avance Samba Diop un notable du village irrité.

Même si ces affirmations sont difficilement vérifiables, les coïncidences donnent froid au dos: l’arbre a été abattu le mercredi matin, le soir les abeilles semaient la panique totale à Mboss Laghem et le jeudi à l’aube, l’accident qui fera 5 victimes dont 2 pères de familles du village.
«On y croit car, le cailcédrat héberge toujours des esprits maléfiques, et on fera tout pour arrêter cette malédiction», conclut Mamadou Ndao, un autre notable du village.

SENENEWS

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*