KEDOUGOU : RESULTATS DEFINITIFS BBY gagne le département et cède la mairie au Pds

Mamadou Cissé le député libéral est maire de KédougouLe premier objectif des deux principaux adversaires de Guirassy a été atteint. Il s’agissait de lui trouver un remplaçant à la tête de la commune de Kédougou. Désormais sans risque de nous tromper on peut affirmer que Mamadou Cissé le député libéral est maire de Kédougou depuis la proclamation définitive des résultats des élections du dimanche dernier.

Sur 4752 votants, le parti démocratique sénégalais se retrouve avec 1654 voix avec une différence de 229 voix sur le Benno Bok Yaakaar et 265 voix sur le Waato Sita de l’ex-ministre de la communication Moustapha Guirassy. Au même moment la coalition Benno Bok Yaakaar  a fait un bon score en raflant les six nouvelles communes rurales du département de Kédougou et le conseil départemental.

Tout le monde savait que les dés étaient jetés en faveur de Mamadou Hadji Cissé pour la commune de Kédougou. Mais il fallait que le tribunal départemental de Kédougou entre en possession de toutes les données pour donner les résultats globaux des différentes formations politiques en lice. Sur 11.541 inscrits seuls 4.752 ont accompli leur devoir civique. Il y avait 39 bulletins nuls et 4.705 suffrages valablement exprimés.

Le Pds dirigé par Mamadou Cissé obtient 1654 voix contre 1425 pour le BBY et 1389 pour le Waato Sita de Moustapha Guirassy. Les petits poucets de la compétition que sont « Car Léneen » et l’ « Union Nationale Patriotique » ont eu respectivement 121 et 116 voix. Ce qui fait du coup de Mamadou Cissé député maire de la ville de Kédougou et par ailleurs président de la chambre de commerce et d’industrie aussi.

Interpellé sur sa victoire, Mamadou Cissé réitère ses propos qu’il avait tenus dès son arrivée, une semaine après le démarrage de la campagne. « Je rends grâce à Dieu et je remercie tous ceux qui avaient cru en moi et au parti démocratique sénégalais » indique-t-il avec une voix un peu cassée par l’effet de la campagne électorale. Il ajoute « je vous avais dit que j’étais déjà maire de Kédougou depuis le mois de mars dernier parce que non seulement je connais les maux de mes populations mais aussi mon équipe avait battu campagne depuis belle lurette » précise Hadji Cissé comme l’appellent affectueusement ses proches.

Dans son intervention le nouveau maire de la commune de Kédougou affirme qu’il a de grandes ambitions et initiatives pour l’émergence de sa localité qui devrait impérativement sortir du gouffre. Sur les quarante six conseillers municipaux, le pds se taille la part du lion en raflant les 31 sièges, laissant 7 au BBY,7 au Waato Sita et un siège du plus fort reste pour « Car Léneen ».
 

Par ailleurs, le Benno Bok Yaakaar a fait une belle moisson dans tout le département de Kédougou.

MAMADOU CHEIKH FALL

In the Spotlight

Pourquoi Ouattara laisse planer le doute sur un nouveau mandat en 2020

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par  jeuneafrique.com En évoquant désormais l’éventualité d’un troisième mandat en 2020, Alassane Ouattara a surpris plus d’un observateur. Dans cette tribune, André Silver Konan décrypte la stratégie inattendue du chef de l’Etat ivoirien, qui espère [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*