Kémi Séba donne les sources de financement de sa lutte contre le « Franc CFA »

Kémi séba à l’état civil Stellio Capo chichi à Cotonou depuis le 22 octobre, continue sa lutte contre le « Franc CFA » après avoir été expulsé du Sénégal. A cet effet il a cité quelques noms de personnes qui font partie de ses soutiens, dans sa lutte.

Selon « Le Monde », quatre jours après son arrivée dans son pays le Bénin, une conférence de presse a été organisée. Lors de cette conférence, Kemi séba a révélé une partie de ses sources de financements. « Nos soutiens sont Nicolas Anelka, Demba Ba et bon nombre de footballeurs africains qui sont des amis. Certains sont encore en activité ».

Il a tenu à garder certains noms secrets pour protéger la carrière de ces derniers. Kemi Séba déterminé à bien mener sa lutte compte trouver les armes nécessaires dans son pays : « le Bénin est une terre symbolique, de résistance dans la lutte contre l’impérialisme occidental ».

Il ne tarit pas d’éloges pour les autorités de son pays qui ont assuré la protection de son organisation (Urgences panafricanistes) sur leur territoire. Il l’a signifié dans une interview accordée à Deutsche Welle

newsjs.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*