Kémi Séba écope de 3 mois avec sursis

Le procureur vient de requérir 3 mois avec sursis pour Kémi Séba. Le célèbre activiste a, selon notre source, regretté son geste. Parrallèlement, le parquet a requis la relaxe pure pour Benghaleb Sow, autre compagnon de lutte de Séba. Par ailleurs, la BCEAO, qui s’est constituée en partie civile, demande le franc symbolique.

Pour rappel, Kémi Séba a été interpellé, le 25 Août dernier, suite à une plainte de la Banque centrale pour avoir brûlé un billet de 5.000 francs CFA lors d’une manifestation contre le franc CFA.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*