Kenya: la Commission électorale annonce la victoire d’Uhuru Kenyatta avec 98,2% des voix

La Commission électorale du Kenya a annoncé, ce lundi 30 octobre, la victoire d’Uhuru Kenyatta à l’élection présidentielle du 26 octobre. Toutefois, le scrutin n’a pas pu se tenir dans quatre comtés de l’ouest du pays, acquis à l’opposition, qui l’a boycotté.

La très contestée Commission électorale kényane (IEBC) a annoncé, ce lundi, le résultat de l’élection présidentielle du 26 octobre, bien que le scrutin n’ait pas pu se tenir dans quatre comtés de l’ouest du pays acquis à l’opposition, qui l’a boycotté. Uhuru Kenyatta, le président sortant, a remporté 98,26% des suffrages, soit 7,483 millions de voix. L’opposant Raila Odinga, lui, a réuni sur son nom 73 228 voix, rapporte Jeune Afrique.*

Le scrutin du 26 octobre avait été organisé suite à ce qu’on peut appeler un coup de théâtre inédit en Afrique: l’infirmation par, le 1er septembre, par la justice de l’élection du 8 août, à l’issue de laquelle Uhuru Kenyatta avait été proclamé vainqueur face à Raila Odinga.

A l’annonce de la réorganisation de la présidentielle pour le 26 octobre, chef de l’opposition Raila Odinga avait appelé ses partisans à boycotter ce qu’il qualifie de «mascarade» électorale, estimant que les conditions n’étaient absolument pas réunies pour la tenue d’un scrutin transparent. Mais des bulletins à son nom étaient disponibles dans les bureaux de vote.

Le très faible taux de participation, à 38,8%, pose d’ores et déjà la question de la légitimité d’Uhuru Kenyatta. Ce taux est, de loin, le plus bas depuis les premières élections multipartites dans le pays en 1992, note Jeune Afrique.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*