Kenya: un partisan de l’opposition tué par balle à Kisumu

Un partisan de l’opposition a été tué par balle, ce jeudi 26 octobre, à Kisumu (bastion de l’opposition qui a appelé à boycotter le scrutin) dans des affrontements avec la police, à l’occasion de la présidentielle au Kenya, a appris l’Afp de sources policière et hospitalière.

« Il a été emmené avec une blessure par balle à la cuisse droite, il est mort à l’hôpital » Jaramogi car ayant perdu beaucoup de sang, a rapporté à l’Afp une source médicale sous couvert de l’anonymat.

Un responsable policier a confirmé à l’Afp la mort de ce manifestant et un journaliste de l’Afp a vu sa dépouille à l’hôpital.

Selon la même source médicale, 4 personnes, blessées par balle, ont été hospitalisées et 2 autres personnes, légèrement blessées, étaient également soignées à l’hôpital et ont affirmé avoir été frappées par la police alors qu’elles ne participaient pas aux manifestations.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*