“Khalifa Sall consacre toute son énergie à la Présidentielle”

Depuis sa cellule de Rebeuss où il est incarcéré dans l’affaire dite de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, le désormais ex-édile de la capitale sénégalaise n’en oublie pas pour autant ses ambitions présidentielles. D’ailleurs, informe Moussa Taye son conseiller politique, il n’a plus que cela en ligne de mire.

Khalifa Sall a fait déposer par ses avocats le lundi 5 novembre, une requête en annulation du décret présidentiel le révoquant de ses fonctions de maire de la Ville de Dakar. Mais, ce combat n’en est qu’un parmi tant d’autres qu’il est en train de livrer contre le Président Macky Sall et son régime. En effet, le leader de Taxawu Senegaal a, en sus de cette action, actionné la machine judiciaire concernant un recours pour sa condamnation à 5 ans de prison ferme dans l’affaire dite de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar.

Mais, ces combats ne constituent qu’un avant-goût de sa de la véritable bataille qu’il compte mener : celle pour succéder à Macky Sall à la tête du Sénégal dès 2019. Et il ne lésinera pas sur les moyens et les stratégies pour y arriver, a informé son conseiller politique.

« Désormais, Khalifa Ababacar Sall consacre toute son énergie à l’élection présidentielle du 24 février 2019 », a indiqué Moussa Taye dans un communiqué parvenu à PressAfrik. A l’en croire, la requête en annulation du décret du vendredi 31 août 2018 le révoquant de ses fonctions de maire de Dakar n’est qu’un combat de principe.

Selon lui, ce but est largement à la portée de l’ex camarade d’Ousmane Tanor Dieng puisque, depuis sa cellule, il est parvenu à faire de Soham Wardini sa remplaçante à la tête de la capitale sénégalaise, contrecarrant ainsi le désir du pouvoir de Macky Sall « de s’accaparer de la Ville de Dakar ».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*