Khalifa Sall évoque le suicide «je préfère me suicider que de les arbitrer. Je suis juste dégoûté »

Hier, lors du 9e jour du procès du maire de Dakar Khalifa Sall, les deux percepteurs municipaux, Mamadou Oumar Bocoum et Ibrahima Touré, ainsi que le comptable de la ville de Dakar, Mbaye Touré, ont été confrontés devant la barre du tribunal correctionnel de la capitale.

Mais alors que ce dernier atteste les déclarations de Khalifa Sall et confirme que la caisse d’avance était un fonds politique, les percepteurs ne l’entendent pas du tout de cette oreille. Appelé par le juge pour les arbitrer, le maire de Dakar, dégoûté, évoque le suicide.

« Monsieur le président, cette scène est pénible. Elle est pénible. Je préfère me suicider. Je n’ai pas à les arbitrer, je les ai connu ensemble. Il n’ont pas besoin de mon arbitrage pour dire la vérité. Je suis dégoûté. Affaire de gor la wara nekk (ça devrait être une affaire de dignité) », s’exclame Khalifa Sall, qui commençais même à s’énerver, d’après les précisions du quotidien L’Obs.

« Ce qui me gène, c’est que je ne peux pas comprendre que les gens puissent changer à ce point. Je croyais les connaitre, mais non. Ils étaient ensemble bien avant mon élection en 2009. Tout s’est passé devant moi. S’ils n’osent pas dire la vérité devant tout le monde, je préfère me suicider que de les arbitrer. Je suis juste dégoûté », assure encore le maire de Dakar Khalifa Sall, jugé pour détournement de deniers public dans l’affaire de la Caisse d’avance.

In the Spotlight

Ndella Madior Diouf est redevenue un cœur à prendre

by Babacar Diop in People 0

Related Posts:Ndella Madior DIOUF : «Si Macky Sall était encore…Crise du Parti Socialiste, seul Abdou Diouf est le…Les aveux complets d’Ismaëla Madior Fall qui donne…Non à une constitution rapiécée, non aussi à la…Assane Diouf livré [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*