KHALIFA SALL – Le Pur saisit Moustapha Niasse pour l’arrêt des poursuites

Obtenir l’arrêt des poursuites contre le député Khalifa Sall. C’est ce que réclame le coordonnateur du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur), dans une lettre en date du 13 octobre 2017 adressée au président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse. Le député El Hadji Issa Sall, coordonnateur national du Pur défend ses arguments en vue d’une libération du maire de Dakar, élu député à l’issue des législatives du 30 juillet dernier.

Il se fonde sur l’article 52 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale pour demander au président Moustapha Niasse, la mise en place, en procédure d’urgence, par l’Assemblée, d’une commission ad hoc pour l’arrêt des poursuites engagées contre Khalifa Sall. L’Assemblée est doublement interpellée, dit-il, parce que c’est un des leurs qui est poursuivi malgré son statut de député. Et en tant qu’institution votant les textes, elle doit être la première à les respecter.

Sans quoi l’assemblée risque d’être fragilisée, défend Issa Sall dans le document exploité par nos confrères de l’As quotidien de ce vendredi 27 octobre 2017. Le pouvoir judiciaire, rappelle-t-il, a délivré au citoyen Khalifa Sall, le bulletin n° 3 du casier judiciaire datant de moins de trois mois, en application à l’article 170 du code électoral, au même moment où ce dernier était en détention. Et en agissant ainsi, le pouvoir a montré à l’opinion que détention ne rime pas toujours avec culpabilité, mais constitue une situation provisoire, conclut le coordonnateur du Pur.

In the Spotlight

Vladimir Poutine a rencontré Bachar el-Assad à Sotchi

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le président russe Vladimir Poutine a rencontré son homologue syrien Bachar el-Assad, en Russie dans le cadre d’une visite de travail. Le processus politique en Syrie et la lutte contre le terrorisme ont été au [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*