La Chambre d’accusation donne raison au Parquet : Le turban de Habré s’envole devant le juge

Hissein Habré devra désormais se présenter devant les juges des Chambres africaines extraordinaires (Cae) sans son turban. La Chambre d’accusation des Cae vient d’infirmer la décision des juges d’instruction. «A partir de d’aujourd’hui (Ndlr hier), l’inculpé, en l’occurrence Habré, devra se présenter devant la barre à visage découvert et décoiffé conformément aux dispositions du Code de procédure pénale sénégalais», confie une source proche du dossier.

Donc durant les prochaines audiences, l’ex-Président du Tchad poursuivi pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre et torture devra enlever son turban qui a fait l’objet d’un litige entre lui et le procureur.

Il faut rappeler que l’affaire du turban de Hissein Habré avait provoqué un incident d’audience. M. Habré, qui a décidé d’observer le silence face aux questions des juges et du procureur des Cham­bres africaines extraordinaires, Mbacké Fall, se présentait aux audiences avec le visage enturbanné. Visiblement, cet accoutrement avait outré le Procureur général des Cae.

Il avait d’ailleurs saisi les juges d’instruction pour que l’accusé enlève son turban. Mais les juges avaient estimé que son turban ne gênait en rien le jeu des questions… sans réponses auquel il était soumis.

C’est cette décision que la Chambre d’accusation a infirmée en donnant à Mbacké Fall une «petite victoire» en attendant la suite de cette affaire qui déchaîne des passions.

Écrit par Ngoundji DIENG

ndieng@lequotidien.sn

In the Spotlight

Présidentielle 2019 : Khalifa est-il le grand favori ?

by James Dillinger in A LA UNE 0

Au  regard de l’adversité politique du moment qui met en duplexe Idy et Khalifa Sall, l’on est en droit de se demander lequel des deux est le favori pour la présidentielle de 2019.A l’évidence   s’il [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*