La chasse aux sorcières et aux sorciers se poursuit – Qui sont les vrais sorciers?

attentat-à-Pâques-à-Lahore-400x244-300x183Attentat à Lahore revendiqué par les talibans pakistanais: la majorité des victimes sont musulmanes
Attentat à Lahore revendiqué par les talibans pakistanais, qui ont déclaré avoir visé spécifiquement la communauté chrétienne. Mais selon l’inspecteur de police adjoint, Haider Ashraf, la majorité des victimes sont musulmanes.
Les journaux insistent sur l’aspect antichrétien de cet attentat, ce qui ne peut qu’attiser l’islamophobie. Une fois de plus, utilisons notre raison et refusons de participer à cette chasse aux sorcières et aux sorciers. Je compatis avec toutes les victimes, peu importe leur appartenance religieuse. Je refuse de partager les titres des médias officiels, véritable lavage de cerveau. En effectuant une recherche sur Internet, j’ai constaté que le même message biaisé est repris ad nauseam. Un attentat terroriste est toujours impardonnable. Que les victimes soient des enfants, des femmes ou des hommes, elles ne méritaient pas de mourir à cause de la folie d’un homme, d’un groupe, peu importe les raisons qui les ont poussés à agir de la sorte. Chrétiens ou musulmans ont tous le droit de vivre dans la sécurité, le respect et la paix.

Au moins soixante-douze personnes décédées et trois-cent-quarante blessées. Beaucoup d’enfants parmi les victimes, car l’attentat a eu lieu dans un parc, près de l’aire de jeux. En tuant, les terroristes se sont attaqués au symbole de la famille et de la paix. On nous dit que les talibans pakistanais ont revendiqué l’attentat et déclaré avoir perpétré l’attentat de Lahore, car les chrétiens sont leur cible. Ce qui m’étonne, c’est que la majorité des victimes soient musulmanes. Je ne vois pas et ne comprends pas comment un groupe terroriste, qui déclare avoir les chrétiens comme ennemi, commet un attentat dans lequel il tue plus de musulmans que de chrétiens. Il me semble douteux que les talibans, un groupe armé créé au début des années 90 commette une telle bévue. Je ne les crois pas assez stupides. D’autant plus que cet attentat se voulait symbolique : tuer des chrétiens dans un parc, le dimanche de Pâques. Poursuivre la terreur de Bruxelles.
Il me semble que cet attentat est arrivé au bon moment pour attiser la colère des peuples occidentaux encore sous le choc des attentats de Bruxelles. Ces peuples souvent aveuglés par l’islamophobie alimentée avec soin par nos dirigeants et relayée par les médias. Les médias sociaux sont rentrés à fond dans le jeu. En lisant de nombreux commentaires sur Facebook, j’ai constaté à quel point le ver est bien installé dans la pomme.
J’y ai lu les commentaires d’intellectuels et d’universitaires réclamant une guerre contre le terrorisme à l’échelle de la planète. Je tiens à leur rappeler que, grâce aux États-Unis, cette lutte fait des ravages depuis des années. Que notre planète est à feu et à sang. Que les victimes innocentes se comptent par milliers. Que ces victimes sont plus nombreuses à tomber sous les armes des pays occidentaux disant œuvrer pour notre sécurité et pour instaurer la démocratie en terre musulmane. Que des milliards sont investis dans l’effort de guerre contre le terrorisme, alors qu’on sabre dans tous les programmes sociaux et que les gouvernements demandent au peuple d’accepter l’austérité.
Je ne peux m’empêcher de penser que quelque chose ne va pas. L’attentat d’hier tombe à pic. Il permet de justifier les représailles, d’augmenter la panique, la haine et le sentiment d’insécurité des individus. Il permet aux pays occidentaux de justifier leurs mesures d’exception et leurs interventions militaires au Moyen-Orient. Les talibans n’ont aucun intérêt à tuer des musulmans dans un attentat qu’ils revendiquent comme faisant partie de leur lutte contre leur ennemi chrétien. Ne s’agirait-il pas plutôt d’un attentat organisé ou facilité par des dirigeants de pays occidentaux? Ce ne serait pas la première fois. Pensons au 11-Septembre.
Lahore est une ville que j’ai visitée, il y a longtemps. Le Pakistan est un pays que j’ai aimé. J’y ai rencontré des musulmans merveilleux. Des gens intelligents, accueillants et réfléchis. Je suis heureuse d’avoir grandi dans ces pays du Moyen-Orient. Petite fille française, j’ai pu découvrir que les musulmans ne sont pas des monstres. Aujourd’hui, cela m’évite de tomber dans le piège des raccourcis et des préjugés.
Claude Jacqueline Herdhuin
Auteure, chercheure

La source originale de cet article est Mondialisation.ca

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*