La FIFA Suspend La Sierra Leone

La Fifa ne joue pas du tout avec les autorités étatiques qui cherchent à se mêler de ses instances de décision.

Les dirigeants de la Sierra Léone se le tiendront pour dit. En effet, pour ingérence dans le fonctionnement de la Fédération sierra léonaise de football, le bureau du Conseil de la Fifa a décidé, hier, de suspendre l’Association de football de Sierra Leone (Slfa) avec effet immédiat.

Cette décision fait suite à une récente lettre de la Fifa au ministre des Sports de la Sierra Leone exprimant sa grave préoccupation devant le licenciement du président de la Slfa et du secrétaire général de la Slfa et demandant que «les deux soient autorisés à accéder sans délai aux locaux de la Slfa, afin de garantir que les activités de celle-ci, y compris les projets financés par la Fifa, ne sont pas compromis», a-t-on expliqué dans un communiqué publié sur le site officiel de l’instance dirigeante du football mondial.

La suspension sera levée dès que Slfa et ses dirigeants reconnus (dirigés par la présidente de Slfa, Mme Isha Johansen, et son secrétaire général, M. Christopher Kamara) auront confirmé à la Fifa que l’administration, les locaux, les comptes et les canaux de communication étaient sous leur contrôle. Suite à sa suspension, la Slfa a perdu tous ses droits de membre au sens de l’article 13 des Statuts de la Fifa. «Les équipes nationales et les clubs affiliés de la Slfa ne sont plus autorisés à participer aux compétitions internationales, tant que la suspension ne sera pas levée», indique-t-on dans le communiqué de la Fifa.

«Cela signifie également que ni la Slfa ni aucun de ses membres ou officiels ne peuvent bénéficier de programmes, cours ou formations de développement de la Fifa ou de la Caf. De plus, et conformément à l’art. 16 par. 3 des Statuts de la Fifa, les autres associations membres ne peuvent pas entretenir de contact sportif avec la Slfa lors de sa suspension», prévient le document.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*