La France aurait ouvert une enquête sur la disparition du président d’Interpol

Les autorités françaises auraient lancé une enquête portant sur la disparition du président d’Interpol, Meng Hongwei, relate Reuters en se référant à des sources policières.

Suite à la disparition du président d’Interpol, Meng Hongwei, la partie française aurait ouvert une enquête, comme l’ont annoncé des sources policières citées par Reuters.

Meng Hongwei a quitté la France samedi 29 septembre pour partir vers la Chine. Cependant, tout contact avec lui a été perdu après son départ, précise l’Europe 1.

Selon Europe 1, Mme Hongwei, qui réside à Lyon avec leurs enfants, s’est adressée aux autorités françaises en signalant la disparition de son mari et a été entendue par la police judiciaire.

Meng Hongwei a été élu à la tête d’Interpol en novembre 2016, succédant ainsi à la française Mireille Ballestrazzi.

fr.sputniknews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*