La Grèce interdit aux touristes obèses de monter sur les ânes

La Grèce a interdit aux touristes obèses de monter sur les ânes après que des militants eurent déclaré que les animaux souffraient de blessures à la colonne vertébrale. Cette décision intervient après que des images choquantes d’agneaux escaladant les marches étroites de l’île grecque de Santorin avec sur leurs dos des vacanciers obèses.
Les législateurs grecs se sont, depuis, engagés à faire davantage pour aider les animaux.
Le ministère du Développement rural et de l’Alimentation du pays a publié une nouvelle série de réglementations concernant le bien-être des ânes après avoir reçu plusieurs plaintes à la suite de la couverture médiatique de juillet.
Les ânes de l’État qui promènent les touristes à Santorin ne doivent pas porter une charge supérieure à 100 kg, soit un cinquième de leur poids.Il en résulte que des activistes animaliers de l’île ont affirmé que les ânes étaient contraints de porter des charges de plus en plus lourdes alors qu’ils travaillaient de longues heures, sept jours sur sept, sans abri, sans repos et sans eau, leur laissant alors des blessures à la colonne vertébrale et des plaies ouvertes dues à des selles mal ajustées.
Santorin est connue pour son relief escarpé et les ânes ont toujours été utilisés pour transporter les gens dans les célèbres zones en escalier auxquelles les véhicules ne peuvent accéder, comme dans la capitale Fira.

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*