La Ld coupe… le retour de l’ancien Président en deux : «Provocations inacceptables» de Wade et «errements» de Bby

La Ligue démocratique (Ld) dénonce «sans réserve» les «agissements irresponsables» et les «provocations inacceptables» de Abdoulaye Wade qui ont animé son retour à Dakar. Mamadou Ndoye et Cie considèrent que cela divorce «profondément d’avec son statut d’ancien chef d’Etat», rappelant qu’il est, lui-même, «le principal  responsable de la situation difficile que traverse le pays».

En effet, soulignent-ils, en douze ans de règne, le prédécesseur de Macky Sall a «détruit l’économie, ruiné les valeurs, pillé et surendetté le pays». Toutes choses, indique le communiqué du Secrétariat permanent (Sp) de la Ld, qui font «qu’aujourd’hui, il devrait être le premier à se taire».

Mais la Ld n’en dispense pas moins la coalition au pouvoir dont elle est membre. Elle «s’étonne» et «déplore» qu’elle ne puisse pas se réunir pour élaborer et mettre en œuvre «une riposte politique appropriée» qui aurait permis d’éviter «les erreurs et les errements» constatés dans la gestion du retour de Wade.

Sur le registre des Locales du 29 juin, la Ld regrette le nombre «très impressionnant» de listes candidates. Une situation qu’elle explique par les «divisions internes» dans les organisations et «l’incapacité» des principaux acteurs du jeu politique à bâtir des «consensus forts et stables». Ce qui va poser «beaucoup de problèmes dans l’organisation à l’Administration» qui nécessite des «mesures appropriées» pour la «bonne tenue» des Municipales et Départementales.

  • Écrit par  Hamath KANE

hamath@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*