La poupée Hijarbie fait un tollé

hijarbie_512x288_hijarbie
La jeune nigériane à l’origine du phénomène Hijarbie explique comment tout a commencé et pourquoi cette poupée devrait être une source d’inspiration pour les jeunes musulmanes.
Alors qu’elle étudiait pour sa maîtrise en pharmacologie, Haneefa Adam s’est rendu compte qu’elle n’avait jamais vue “de poupée habillée en hijab”.

hijarbie1

La jeune femme de 24 ans, qui est musulmane et porte le hijab, s’est demandée : “Et si Barbie portait un hijab ?”.
En décembre, Mme Adam a commencé à poster des photos de la poupée baptisée Hijarbie. Le compte est rapidement devenu populaire.

hijarbie2

Selon la conceptrice, “beaucoup de parents veulent que leurs enfants aient une poupée qui leur ressemble”.
Le concept n’a toutefois pas fait l’unanimité et Mlle Adam affirme que de nombreuses personnes se sont “moquées de la poupée en insinuant qu’elle portait une bombe.”
Mme Adam espère que la Hijarbie contribuera à changer les idées reçues sur les femmes qui portent le hijab car elle considère que ce n’est pas un symbole “d’oppression” mais plutôt de “libération”.
Le “Hijab” a récemment fait son apparition dans le monde la mode.
L’année dernière, le groupe H & M a lancé une campagne publicitaire mettant en vedette une femme musulmane portant le hijab.

hijarbie5

Et en janvier, la marque italienne Dolce & Gabbana a produit une collection de luxe hijab.
Haneefa Adam espère continuer d’inspirer les jeunes filles musulmanes, afin de leur donner une alternative : “une poupée qui leur ressemble.”

www.bbc.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*