« La sphère politique est en voie de crétinisation»

Les résultats publiés par le laboratoire de prospectives et de sciences des mutations à la faculté des lettres de l’Ucad n’augurent rien de bon pour le Sénégal. Le Professeur Malick Ndiaye, Directeur du laboratoire, invité de l’émission Objection, a peint un tableau sombre de la situation du pays. Livrant les résultats de l’étude réalisée sur une période d’un mois et demi, 12 janvier au 22 février, il estime que le « Sénégal est en danger ».

A l’en croire, ce danger, « n’a rien à voir avec les espiègleries de la sphère politique qui est en voie de crétinisation pouvoir-opposition ». Il s’explique : « La société sénégalaise est tout simplement en train d’être ensauvagée avec des problèmes faux, qui, en réalité, dissimulent son véritable problème qui n’est rien d’autre que le basculement dans l’ère du non travail avec toute une série de gens qui se sont enrichis sans travailler ou ont pris des fonds aux quels ils avaient pas droit et qui font de la politique tout simplement pour se conserver ».

Selon l’ancien conseiller de Macky Sall, « la société civile doit accepter que la sphère politique ne reflète pas réellement les problèmes que nous avons. Ces problèmes, c’est que nous sommes en train de basculer dans un espace où les gardiens qui travaillent, les corps habilités qui passent leur temps à prendre des risques, les enseignants, les éducateurs, et surtout les instituteurs qui sont un maillon fort de l’éducation n’ont pas accès au minimum », s’indigne-t-il.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*