La Turquie se rapproche du Koweït

Selon l’agence de presse officielle koweïtienne, Mohammed al-Kandari, l’adjoint au chef d’état-major de l’armée koweïtienne et son homologue turc ont signé un document de coopération dans le domaine de la défense dans l’objectif du renforcement des coopérations militaires entre les deux pays.

L’agence de presse koweïtienne n’a pas fourni de détails sur cet accord. cependant des sources koweïtiennes ont déclaré au journal Rai al-Youm que dans le cadre de cet accord, il n’était pas exclu que des troupes de l’armée turque soient déployées au Koweït, favorisant ainsi la vente des armements turcs.

Un accord similaire avait été conclu entre Ankara et Doha, grâce auquel le Qatar a pu éviter un conflit armé avec ses quatre adversaires du golfe Persique (Arabie saoudite, Égypte, Émirats arabes unis et Bahreïn). Le cheikh Sabah al-Ahmed al-Jabir était le seul à dévoiler la détermination de ces pays pour le lancement d’une guerre contre le Qatar en prétendant que c’était par la médiation de Koweït que le Qatar a pu éviter cette guerre.

35 000 soldats turcs munis des équipements sophistiqués sont déployés dans une base militaire près d’al-Aïdid au Qatar.  La Turquie a également joué un rôle prépondérant dans l’atténuation des répercussions du blocus contre le Qatar en y transportant des produits alimentaires.

Pour montrer sa gratitude, Doha a soutenu l’économie turque affaiblie par un effondrement de sa monnaie. Dans ce cadre l’émir du Qatar Tamim ben Hamad Al Thani s’est rendu à Ankara pour annoncer au président turc Recep Tayyip Erdogan un plan d’investissement de 15 milliards de dollars, au moment où la livre turque a décroché face au dollar.

Par la suite, les médias koweïtiens ont largement couvert les propos tenus par le président du Parlement koweïtien, Marzouk al-Ghanem, en marge de la Conférence interparlementaire des pays membres de l’union d’Eurasie. Lors de son discours il a déclaré que « la Turquie n’est pas une république bananière, elle se relèvera de la guerre économique qui lui est lancée, car c’est une guerre déjà vouée à l’échec ».

Dans le cadre des déclarations de Ghanem et de l’accord militaire entre Ankara et Koweït quelques points sont à noter :

1.Ce renforcement des relations turco-koweïtiennes interviennent au moment où la tension  entre la Turquie et l’Arabie saoudite ne cessent de monter, sur fond de la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi et la publication des informations sur son assassinat dans le consulat de l’Arabie saoudite.

2. Le rapprochement entre la Turquie et le Koweït s’opère alors que les différends du Koweït avec l’Arabie saoudite sur la gestion des champs de Khafji et de Wafra ont fait capoter la dernière visite du prince héritier saoudien au Koweït.

3. Les tweets du prince saoudien Khalid Abdullah ont suscité la colère des Koweïtiens.

4. Riyad a mis en garde les touristes saoudiens qui souhaitaient voyager en Turquie, en arguant que ce pays n’était pas sûr et cela alors même que . Cela  chaque année plus de 600 000 touristes saoudiens se rendent en Turquie.

Ces différends entre l’Arabie saoudite et le Koweït démontrent bien des divisions au sein des pays membres du Conseil de coopération du golfe Persique. Dans la crise actuelle le Koweït s’est rapproché du Qatar et d’Oman.

Selon Rai al-Youm, ces différends ne sont certainement pas dans l’intérêt du plan de Donald Trump qui consiste à créer une « OTAN arabe » qui réunirait les six États du CCGP, plus la Jordanie et l’Égypte.

https://www.presstv.com/DetailFr/2018/10/15/577060/Larme-turque-au-Kowet

In the Spotlight

Lycée Kennedy : L’élève de 17 ans qui entretenait une relation avec son Directeur de l’école se confie:« J’ai enregistré par audio nos ébats sexuels car il détenait mes photos et vidéos à moitié nue»

by Babacar Diop in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

Les accusations du rapport de «Human rights watch» sur les enseignants qui abusent de leurs élèves se confirment. Hier, le professeur de mathématiques au lycée Kennedy, Doudou Diakhaté a été attrait devant la barre par [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*