“L’Afrique championne du Mondial 2018” : Trevor Noah répond aux critiques françaises

Le présentateur américain a lu aux téléspectateurs la lettre de l’ambassadeur de France aux Etats-Unis, qui l’accusait de nier l’identité française des joueurs.

“Je suis tellement content, l’Afrique a gagné la Coupe du Monde !”. C’est avec ces mots que le présentateur du “Daily Show”, Trevor Noah, a annoncé la nouvelle de la victoire de la France sur la Croatie (4-2) au Mondial de foot 2018. Accusé par l’ambassadeur de France aux Etats-Unis, Gérard Araud, de “nier l’identité française” et recadré indirectement par les joueurs eux-mêmes, l’Américain a répondu ce mercredi 18 juillet :

“Je ne leur retire pas leur identité française mais il ne faut pas non plus leur retirer leur identité africaine.”

« Pourquoi ne peuvent-ils pas être français ET africains ?”

Trevor Noah a d’abord lu la lettre que lui avait adressée Gérard Araud, l’incarnant avec un accent français à couper au couteau. Puis il a lancé une jolie pique à la France. L’ambassadeur français écrit : “Le passé riche et divers des joueurs est le reflet de la diversité française.” Trevor Noah s’interrompt : “Sans vouloir être un connard, je pense que c’est plutôt le reflet du passé colonial de la France…”

Il rappelle ensuite plus sérieusement qu’il entendait les critiques françaises et qu’il avait lu la lettre de l’ambassadeur en se remettant directement en question. Trevor Noah profite de l’occasion pour rappeler la dimension politique à sa blague :

“Pourquoi ne peuvent-ils pas être français et africains en même temps ? Je ne suis pas d’accord ! Vous avez vu ces joueurs ? Je les adore ! Et j’adore combien ils sont africains et combien ils sont français. Je ne leur retire pas leur identité française mais il ne faut pas non plus leur retirer leur identité africaine.”
Il précise donc que sa blague voulait, en réalité, célébrer la diversité de l’équipe de France, avant d’ajouter :

“Les Etats-Unis ne sont pas un pays parfait, mais ce que j’aime c’est que les gens peuvent célébrer leur identité tout en étant américains.”
En France, dit-il, “ils disent ‘non, vous êtes SEULEMENT français”.

“Ce qui m’embête”, précise le comédien, “c’est quand je lis des histoires sur les migrants africains : quand ils sont sans emplois, quand ils commettent un crime, quand ils sont peu recommandables, alors ce sont des immigrants africains. Mais quand leurs enfants décrochent la Coupe du Monde pour la France, on ne peut que les qualifier de ‘Français'”.
Trevor Noah évoque ensuite l’histoire de Mamoudou Gassama, ce migrant Malien reçu à l’Elysée et naturalisé après avoir sauvé un bébé :

“Ils lui ont donné la nationalité française ? Donc maintenant, il n’est plus africain ? Quand il était au sol, il était africain, et après avoir escaladé et sauvé le bébé, maintenant il est français ? Et donc s’il fait tomber le bébé, c’est l’Africain qui lâche le bébé ?”
Le présentateur a par ailleurs évoqué le contexte dans lequel il avait fait sa blague. Il souligne la différence entre lui, afro-descendant évoquant cette victoire de manière positive, et des personnes d’extrême droite pointant du doigt les origines africaines des joueurs de l’équipe de France. Prenant même l’exemple du “n-word” (le mot nègre largement controversé aux Etats-Unis) :

“Si moi je dis à mes amis : ‘Comment ça va mes Nigas ?’ et si quelqu’un de blanc le dit, oui il y a une énorme différence. Quand je dis : ‘les Africains’, je ne dis pas ça pour les exclure de leur identité française, mais plutôt pour les inclure dans mon identité africaine. Je dis : ‘je vous vois mes frères, descendants d’Africains’.”
Nouvel Obs

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*