L’AIBD crée déjà des frustrés à Léopold Sédar Senghor

L’ouverture de l’Aéroport Blaise Diagne ne fait pas que des heureux. À l’Aéroport Léopold Sédar Senghor le personnel de « handling » devant assurer les opérations matérielles, commerciales ou douanières, est resté les bras croisés, ce mercredi.
En effet, informe nos confrères de Dakar actu, un accord-cadre a été trouvé entre « Aibd assistance service (2as) » une entreprise turque, chargée dorénavant de gérer l’activité d’assistance en escale au niveau de l’AIBD et le Syndicat unique des travailleurs du transport aérien et activités annexes du Sénégal (suttaaas), pour enrôler les désormais ex travailleurs de SHS et AHS, qui étaient chargés de cette activité.

Raison pour laquelle, aucun agent de handling n’était sur le tarmac de l’Aéroport de Dakar aujourd’hui. Une situation pénible qui a obligé certaines compagnies à dérouter leurs vols vers d’autres Capitales de la sous-région.
Par ailleurs pour assurer ce service, à deux jours précédents l’ouverture d’AIBD, des compagnies ont dû négocier avec des travailleurs de AHS, pour assurer cette activité de manutention au sol.

No Picture
In the Spotlight

«Vivre riche» en Côte d’Ivoire -Médiapart

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par Tënk & Mediapart « Rolex le Portugais » et ses amis ne sont pas des enfants de chœur : à Abidjan, ils vivent d’arnaques aux Européens et le justifient par « un retour de la dette coloniale ». Mais [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*