L’Algérie se plaint des frappes américaines en Libye

algerie« La lutte contre le terrorisme doit s’inscrire dans le cadre de la légalité internationale et le respect de la souveraineté, de la sécurité et de la stabilité du pays », c’est ce qu’a affirmé le ministre algérien des Affaires étrangères.

En allusion au récent raid aérien des Etats-Unis contre des positions du groupe terroriste Daech en Libye au cour duquel plusieurs civils dont deux diplomates serbes ont perdu la vie, le chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra a indiqué, que la lutte contre le terrorisme doit s’inscrire dans le cadre de la légalité internationale et le respect de la souveraineté, de la sécurité et de la stabilité du pays ».
Les déclarations de Lamamra interviennent deux jours après le raid effectué par des drones américains contre un camp d’entraînement de Daesh à Sabrata, à l’ouest de Tripoli. L’intervention militaire américaine a fait réagir le gouvernement libyen -reconnu par la communauté international- qui a dénoncé « une violation flagrante de la souveraineté de l’Etat libyen ».
Une quarantaine de personnes ont été tuées lors d’une frappe aérienne des chasseurs américains ayant visé des positions de Daech en Libye.
Ramtane Lamamra a également mis l’accent sur la nécessité de recourir aux méthodes politiques en vue de résoudre les crises régionales.

http: //francophone.sahartv.ir

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*